"80% de la production" de l'usine PSA de Kenitra sera exportée dans la région

Les travaux d'une partie de la future usine PSA de Kenitra au Maroc ont été inaugurés le 15 juin en présence de Carlos Tavares et du ministre de l'Industrie marocain Moulay Hafid Elalamy. Le point sur les ambitions du constructeurs dans la région avec Rémi Cabon, directeur du projet Maroc. 

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Grâce à l'usine de Kenitra au Maroc et celle en Iran, PSA veut vendre un million de véhicules dans la région dont 70% produits sur place.

L'Usine Nouvelle - Quels sont vos objectifs en termes de production ?

Rémi Cabon. - A partir de début 2019, le site produira 90 000 véhicules et moteurs par an, sur nos deux lignes polyvalentes. Quand la demande commerciale le requerra, nous doublerons la production à 200 000 unités par an. Sur le plan des moteurs, nous devrions être en mesure de produire aussi bien des moteurs essence que diesel. Nous allons par ailleurs utiliser à Kenitra la nouvelle plateforme CMP – "Common Modular Platform" – pour produire essentiellement des véhicules de segments B et C. Le marché marocain est très gourmand en véhicules de segments B et petits taxis urbains, qui ont représenté 31 % de parts de marché en 2016. Les Ludospaces sont aussi prisés (23 %), ainsi que les SUV (21 %) et les véhicules de segment C (13 %). Les modèles que nous produirons n’ont pas encore été décidés.

Quels modèles allez-vous produire sur place ?

Nous commencerons avec un premier modèle, mais il n’est pas exclu que les véhicules des trois marques soient produits. Nous n’avons pas de restriction sur le plan de la fabrication industrielle qui nous l’empêche.

Envisagez-vous de produire aussi de l’électrique ?

Pour l’instant, rien n’est décidé. Ce sont les clients marocains qui décideront de l’offre. Pour l’heure, le Maroc reste un pays peu électrifié, mais la situation pourrait évoluer si l’on en croit les changements à l’échelle mondiale. Mais sur le plan industriel, la possibilité reste totalement ouverte puisque nos lignes sont polyvalentes et que la plateforme CMP permet d’intégrer de l’électrique.

Quelles sont les ambitions de PSA dans la région ?

Au Maroc, où nous détenons environ 11% de parts de marché avec nos trois marques Peugeot, Citroën et DS, nous souhaitons améliorer sensiblement notre position commerciale. A l’échelle de la région, nous souhaitons commercialiser un million de véhicules d’ici 2025 dans la région Moyen-Orient et Afrique, dont 70 % produits dans la région. Dans le détail, en 2015, nous avons vendu plus de 160 000 unités dans la région. Nous avons doublé ce chiffre en 2016 et souhaitons atteindre les 500 000 véhicules en 2017. Nos deux pôles industriels, ici au Maroc à Kenitra et en Iran, auront pour vocation à servir cette région. Quand notre site sera ouvert, nous devrions exporter environ 80 % de la production à destination de pays comme la Turquie, la Tunisie, Israël ou encore l’Afrique subsaharienne.

2 Commentaires

"80% de la production" de l'usine PSA de Kenitra sera exportée dans la région

Soukaina
22/09/2017 15h:02

Bonne chance PSA ! Un grand projet qui regnera le Maroc avec la création de l'emploi et l'apport des investisseurs de poids.

Réagir à ce commentaire
Bilal Yahyaoui
15/09/2018 14h:32

Bonjour, Je vous propose ma candidature pour le poste de Technicien  Electricité  de mantenance industria qui a retenu toute mon attention. Vous trouverez mes coordonnées et mon CV en pièce jointe. Je me tiens à votre disposition pour toutes informations complémentaires. Bien cordialement

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 30/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS