Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

80 millions d'euros investis dans le traitement des déchets en Isère

, , , ,

Publié le

L’usine de Murianette (Isère) va être transformée en unité de méthanisation de déchets alimentaires, la plate-forme de compostage de la Buisse modernisée. 80 millions d'euros vont être investis dans ces aménagements compris dans le schéma directeur des déchets commun à sept collectivités iséroises.

80 millions d'euros investis dans le traitement des déchets en Isère
L’usine de Murianette (Isère) va être transformée en unité de méthanisation de déchets alimentaires.
© Wikimedia/Love Food Hate Waste NZ/CC

Le plan de traitement et de valorisation des déchets adoptés par sept collectivités du sud du département de l’Isère comporte un autre volet. Outre la reconstruction de l’usine d’incinération d’Athanor et la modernisation du centre de tri attenant, la transformation de l’unité de Murianette et la modernisation des installations de compostage de la Buisse dans le Voironnais. En plus des 160 millions d'euros engagés sur le site d’Athanor, 80 millions d’euros vont être investis dans la transformation des plates-formes de Murianette et de la Buisse. La première deviendra une unité de méthanisation de déchets alimentaires, le biogaz produit étant utilisé pour faire rouler les camions de collecte des déchets. Cette évolution est rendue possible par le déploiement de nouvelles poubelles dédiées aux denrées alimentaires. Les premières ont été déployées depuis novembre 2017 dans des quartiers de la ville de Grenoble.

L’ambition des élus métropolitains est de réduire de 78 kilos à 34 kilos par an le volume de déchets alimentaires par habitant et de diminuer des deux tiers les déchets recyclés. Avec une tarification incitative basée sur le volume de déchets collectés dans chaque conteneur doté d’une puce. Pour éviter les dépôts sauvages, une police de l’environnement et une brigade de la propreté seront créées pour verbaliser les personnes en infraction.

Quatorze des vingt-et-une déchetteries seront rénovées. Une réflexion sera également conduite sur l’optimisation des flux de transport des déchets à l’échelle des sept collectivités intercommunales concernées : la métropole de Grenoble, le Pays Voironnais, les communautés de communes du Grésivaudan, de l’Oisans, de la Matheysine, du Trièves et de Saint-Marcellin Sud-Vercors, qui regroupent globalement 263 communes, 740 000 habitants.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle