795 postes seront supprimés chez ArcelorMittal à Liège

Selon des sources syndicales et la direction, 214 postes supplémentaires serait dans le viseur de la direction qui a décidé de fermer le site comprenant deux hauts fourneaux en Belgique.

Partager
795 postes seront supprimés chez ArcelorMittal à Liège

"En octobre dernier, on nous avait annoncé la suppression de 581 postes, aujourd'hui dans le projet d'intention validé par la direction, c'est 795 postes, nous ne sommes pas d'accord, a déclaré à l'AFP David Camerini, représentant du syndicat CSC, à l'issue d'une réunion avec la direction à Liège le 27 août. Nous nous réservons le droit de porter l'affaire en justice. On est dans un schéma catastrophe".

Les salariés envisagent en effet de porter plainte auprès du tribunal du travail pour infraction à la loi sur les licenciements collectifs croit savoir l’agence de presse Belga. Selon eux, c’est la mort annoncée du bassin sidérurgique de Liège. Ils se disent aussi inquiets pour l’avenir de la phase à froid.

La direction d'ArcelorMittal Liège confirme avoir "réexpliqué aux syndicats les difficultés économiques rencontrées dans le cadre d'une demande d'acier européenne toujours 25% sous les niveaux d'avant-crise". Elle précise avoir développé un projet visant à assurer l’avenir des outils qui restent en fonctionnement après l’arrêt de la phase liquide. La direction assure par ailleurs vouloir continuer à fabriquer de l’acier à haute valeur ajoutée au travers d’un programme d’investissements représentant quelque 138 millions d’euros.

Ces déclarations interviennent quelques mois après l’annonce par la direction de sa volonté de fermer la phase à chaud du site de Liège, à savoir les deux hauts-fourneaux, l’aciérie et les coulées continues de Chertal. Toutes ces activités étaient jugées trop peu compétitives.

Le groupe avait annoncé, lors de la présentation de ses résultats trimestriels fin juillet, qu'en raison d'une situation pire qu'attendu en Europe, il entendait faire tourner les usines les plus compétitives au détriment des autres.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Data Steward F/H

ORANO - 22/01/2023 - CDI - Châtillon

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

31 - Colomiers

Maîtrise d'oeuvre pour le projet d'aménagement paysager de la cour de l'école élémentaire Jules-Ferry

DATE DE REPONSE 03/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS