787 : l’enquête progresse selon Boeing, le NTSB confirme

Contrairement aux informations publiées par le site du quotidien Wall Street Journal, l’enquête sur les batteries des 787 Dreamliner de Boeing avance rapidement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

787 : l’enquête progresse selon Boeing, le NTSB confirme

L’information a été communiquée par le conseil national de la sécurité des transports américain (NTSB). L’enquête sur les deux incidents de surchauffe de batterie des Boeing 787 progresse. Lundi 4 février, le Wall Street Journal déclarait le contraire, indiquant que "des responsables économiques et gouvernementaux proches de l'enquête, des deux côtés du Pacifique, ont fait état ces derniers jours d'un enlisement de l'enquête".

La flotte de 787 Dreamliner a été immobilisée depuis les incidents de surchauffe des batteries au lithium-ion en début d’année 2013. Au total, 50 appareils sont interdits de vol par l’agence américaine de sécurité aérienne (FAA).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le NTSB affirme que la compagnie Japan Airlines, en charge de l’enquête, progresse chaque jour afin de trouver l’origine d’un départ de feu sur la batterie d’un Boeing 787, indique l’AFP.

"Des centaines d'ingénieurs et d'experts techniques travaillent 24h/24 avec pour seul objectif de trouver la raison de ce problème le plus vite possible" afin de "permettre à la flotte de 787 de repartir dans les airs", a expliqué le porte-parole de Boeing à l’AFP.

Elena Bizzotto

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS