Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

777X : Boeing sur la voie d'un accord historique avec les syndicats et les pouvoirs publics

Elodie Vallerey , , ,

Publié le

L'avionneur américain Boeing a ratifié le 5 novembre un accord crucial pour la production de son nouveau gros porteur 777X avec les représentants du syndicat des mécaniciens IAM et l'Etat de Washington.

777X : Boeing sur la voie d'un accord historique avec les syndicats et les pouvoirs publics © Boeing

Boeing peut souffler. Le constructeur américain va pouvoir dévoiler son futur gros porteur 777X dans la sérénité lors du salon aéronautique de Dubaï, qui commence le 17 novembre.

Le 5 novembre, au terme de plusieurs semaines de négociations intensives, Boeing a confirmé dans un communiqué avoir accepté un accord historique avec le syndicat des mécaniciens et des ouvriers de l'aéronautique (IAMAW) et les élus de l'Etat de Washington concernant la production du 777X.

Le 777X sera en partie produit dans le berceau historique de Seattle

Un accord tripartite dont chaque protagoniste devrait ressortir gagnant à première vue. Le gouverneur de l'Etat de Washington Jay Inslee et le syndicat IAM obtiennent satisfaction en arrachant à Boeing la fabrication des ailes en CFRP (plastique à renfort fibre de carbone), du fuselage et l'assemblage final du 777X dans la région de Seattle, au sein de l'historique usine d'Everett et de celle de Puget Sound.

En échange, Boeing a pour sa part récolté une enveloppe de 8 millions d'euros en baisse de taxes et autres aides à l'emploi de la part des pouvoirs publics, et l'assurance d'avoir la paix sociale avec le virulent syndicat des mécaniciens. Ses représentants se sont en effet engagés à ratifier une prolongation de huit ans du contrat social qui lie Boeing à l'IAM, jusqu'en septembre 2024. 

"la sécurité de l'emploi pour des milliers d'employés"

Si l'accord doit désormais être ratifié par les membres de la section locale de l'IAM, Tom Wroblewski, le délégué général du syndicat pour le district 751 (représentant les 35 000 salariés actuels et retraités de Boeing dans l'Etat de Washington) s'y est déclaré largement favorable : "cet accord signifie la sécurité de l'emploi pour des milliers d'employés et des décennies d'activité économique pérenne pour la région", relate un communiqué.

C'est en mai dernier que Boeing a annoncé le lancement commercial officiel du 777X, dernier-né de la famille 777. Une version re-motorisée, modernisée et allongée des 777-200ER et 777-300ER prévue pour entrer en service la fin des années 2010.

Deux versions pourraient être développées par Boeing : 350 passagers pour le 777-8X et 407 passagers pour le 777-9X.

Elodie Vallerey

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle