[737 MAX] De nouveaux documents témoignent des préoccupations de salariés de Boeing

Boeing a transmis des documents internes à la Chambre des représentants, quelques heures seulement après la démission de son directeur général. Elles témoignent des inquiétudes de certains salariés à propos de la production du 737 MAX.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[737 MAX] De nouveaux documents témoignent des préoccupations de salariés de Boeing
Des documents de Boeing examinés actuellement par une commission gouvernementale témoignent de la vive inquiétude des salariés du constructeur aéronautique sur la production du 737 MAX, cloué au sol depuis plusieurs mois. /Photo prise le 16 décembre 2019/REUTERS/Lindsey Wasson

Des documents de Boeing examinés actuellement par une commission gouvernementale témoignent de la vive inquiétude des salariés du constructeur aéronautique sur la production du 737 MAX, cloué au sol depuis plusieurs mois, a déclaré le 24 décembre un conseiller de la commission des infrastructures de Transports de la Chambre des représentants.

Ces documents, qui ont été transmis par Boeing à la Chambre le 23 décembre au soir, donnent une image "très inquiétante" de la prise en compte des questions de sécurité par le constructeur aéronautique ainsi que des efforts de certains employés pour s'assurer que les plans de production de l'entreprise ne soient pas détournés par les régulateurs ou d'autres instances, a précisé ce conseiller, qui a requis l'anonymat.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le 737 MAX est immobilisé depuis le printemps 2019 à la suite de deux catastrophes aériennes qui ont fait au total 346 morts.

Ces documents ont été soumis à la Federal Aviation Administration (FAA) le jour où Boeing a annoncé le départ de son directeur général Dennis Muilenburg, emporté par cette crise majeure.

Boeing a indiqué avoir pris l'initiative de transmettre ces éléments au Congrès et à la FAA, ajoutant que "la tonalité et le contenu de certain de ces témoignages ne reflètent pas ce que la société est et doit être".

Les actions Boeing, qui ont chuté de plus de 20% au cours des neuf derniers mois, ont clôturé mardi en baisse de 1,3% à 333 dollars.

Avec Reuters (David Shepardson, version française Jean-Michel Bélot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS