[737 MAX] Boeing crée un fonds de 100 millions de dollars pour indemniser les familles des victimes

Boeing a lancé le 23 septembre son fonds d'indemnisation pour les familles des victimes des deux crashes impliquant son modèle best-seller, le 737 MAX. L'avionneur américain travaille toujours à la remise en service de l'appareil.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

[737 MAX] Boeing crée un fonds de 100 millions de dollars pour indemniser les familles des victimes
Le Boeing 737 MAX a été impliqué dans deux crashes en cinq mois, dont celui du vol 302 d'Ethiopian Airlines.

Lundi 23 septembre, Boeing a annoncé la création d’un fonds de 100 millions de dollars pour indemniser les familles des victimes des crashes des vols Lion Air et Ethiopian Airlines. Les deux accidents ont provoqué la mort de 346 personnes en octobre 2018 et mars dernier. Ils ont aussi entraîné l’immobilisation au sol du 737 MAX et une vaste crise pour le constructeur aéronautique.

144 500 dollars pour chaque famille de victimes

Avec ce fonds, l’avionneur américain propose de verser 50 millions de dollars aux 346 familles des victimes, soit 144 500 dollars à chaque famille (environ 131 474 euros). Celles-ci peuvent déposer leur demande d’indemnisation dès le 23 septembre et jusqu’au 31 décembre 2019 sur un site dédié intitulé The Boeing Financial Assistance Fund (BFAF).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les 50 millions de dollars restants “soutiendront l’éducation et l’émancipation économique dans les communautés affectées”, précise l’entreprise dans un communiqué. “Boeing est en train de développer des partenariats avec les gouvernements locaux et les organisations à but non lucratif pour répondre à ces besoins variés”, ajoute-t-elle.

En marge de cette initiative, les employés et les salariés retraités de Boeing ont contribué à un fonds séparé intitulé “One Boeing Support Fund”. Sur la base du volontariat, 780 000 dollars ont déjà été récoltés pour soutenir les communautés touchées par les deux accidents aériens.

La facture va s'allonger pour Boeing

Outre ce fonds de 100 millions de dollars, la facture globale de la crise risque de s’élever bien plus haut. Le site du BFAF précise que les familles des victimes n’auront pas besoin de renoncer à d’éventuelles poursuites judiciaires pour obtenir cette première indemnisation. Une centaine de plaintes ont été déposées contre l’avionneur, les victimes lui reprochant un éventuel défaut de conception du 737 MAX.

Depuis le mois de mars, les compagnies aériennes ne peuvent plus faire voler le modèle best-seller de Boeing. Une situation qui devrait également entraîner des démarches de la part des opérateurs d’avion.

Aucun calendrier prévu pour le retour du 737 MAX

Lundi 23 septembre, le régulateur aérien américain a répété qu’aucun calendrier n’était prévu pour la remise en service du 737 MAX. La Federal Aviation Administration (FAA) a également confirmé que l’avion pourrait faire son retour petit à petit. "Chaque gouvernement prendra sa propre décision sur le retour en service de l'appareil, fondée sur un examen approfondi sur sa sécurité", a indiqué la FAA dans un communiqué, en référence aux divergences entre les autorités aériennes sur la question.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS