70 emplois menacés chez GEA-BTT à Nantes

Partager

GEA-BTT envisage de supprimer 70 emplois sur un total de 334 dans son usine de Nantes (Loire-Atlantique), selon la CFDT.

Sans nier l'importance de la crise, le syndicat estime que le plan social qui serait présenté dans les prochains jours au comité d'entreprise est d'abord dû aux « erreurs stratégiques » du fabricant d'échangeurs thermiques pour l'industrie pétrolière et gazière, notamment au niveau de la R&D et des investissements, « trop longtemps différés » estime-t-il.

Refusant de commenter la nouvelle, Philippe Piron, le directeur général, souligne la difficile conjoncture traversée par la filiale du groupe allemand GEA qui devrait se traduire en 2009 par un chiffre d'affaires divisé par deux.

« Les investissements dans le secteur du pétrole sont en chute libre, indique le dirigeant. A ce contexte s'ajoute une détérioration des conditions concurrentielles, en particulier provenant de la Corée du Sud dont la monnaie a été dépréciée de plus de 40 %. Les prix ont baissé en moyenne de 30 %. »

GEA-BTT a connu au cours des dernières années une forte croissance avec un chiffre d'affaires passé de 56 millions d'euros en 2003 à 198 millions en 2007 (98 % à l'international), avant de reculer déjà en 2008 à 186,8 millions.

Aujourd'hui, la société paraît bel et bien au pied du mur après avoir recouru ces derniers temps à toute la panoplie des mesures à sa portée (fin des heures supplémentaires, de l'intérim, du travail en équipes, etc.). Et ce alors qu'après bien des tergiversations, GEA avait avalisé fin 2007 un investissement d'environ 20 millions d'euros, en partie réalisé, visant à moderniser et mettre en conformité le site. « Nous préparons le futur en tablant sur une reprise en 2010-2011, assure, optimiste, Philippe Piron. Traditionnellement, notre marché est cyclique. La pérennité de l'usine n'est pas menacée. »

En Pays de la Loire, Jacques Le Brigand

L'édition 2008-2009 de « L'ATLAS DES USINES » est en vente. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 785 sites de production de plus de 85 salariés implantés en France. Il est en vente à notre librairie. Pour le commander en ligne, cliquez ici.


Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS