Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

68 millions de radars vont équiper les nouvelles voitures cette année, 132 millions en 2023

Ridha Loukil , ,

Publié le

La data Selon le cabinet TrendForce, 68 millions de radars à ondes millimétriques seraient livrés à l’automobile en 2018, et le chiffre devrait monter à 132 millions en 2023. Une croissance tirée par le développement de la conduite assistée et la nouvelle règlementation sur la sécurité en Chine.

68 millions de radars vont équiper les nouvelles voitures cette année, 132 millions en 2023
Toyota équipe certaines des voitures de systèmes actifs de sécurité à radar à ondes millimétriques
© Flickr - d3ims - c.c

Va-t-on vers la banalisation des radars à ondes millimétriques dans les nouvelles voitures ? Les prévisions de TrendForce le laissent penser. Selon le cabinet taiwanais d’études de marché, 68 millions d’unités devraient être livrées en 2018, contre seulement 30 millions en 2016. Et le chiffre pourrait monter à 132 millions en 2023. Une explosion qui s’explique à la fois par le développement de fonctions d’automatisation de la conduite et le durcissement de la règlementation de sécurité en Chine.

Levée des freins à l'utilisation massive dans l'auto

Les radars à ondes millimétriques viennent des applications militaires où ils ont été développés pour leurs propriétés optiques et électromagnétiques particulières. Avec l’entrée croissante de l’électronique dans l’automobile, ils s’imposent comme une technologie clé de l’assistance à la conduite et de la voiture autonome. Mais leur introduction dans les voitures a été freinée ces dernières années par l’indisponibilité d’une bande de fréquence dédiée. Un obstacle levé par la conférence mondiale des radiocommunications en 2015, à Genève, qui a alloué la bande de 76-81 GHz, ouvrant la voie à l’utilisation massive de cette technologie de détection radio à bord des véhicules.

Par rapport aux deux autres dispositifs de détection électroniques à capteurs d’image Cmos et laser LiDAR, les radars à ondes millimétriques offrent l’avantage d’être moins sensibles aux conditions météorologiques, aux formes et couleurs des objets. Ils complètent des deux autres technologies pour la détection de piétons, obstacles, panneaux de signalisation ou véhicules sur des distances allant jusqu'à 250 mètres. Ils sont à la base de trois dispositifs actifs de sécurité automobile : le détecteur d’angle mort, le freinage automatique d’urgence et le système anti-collision.

Equipement obligatoire de toutes les nouvelles voitures en Chine

La Chine impose l’équipement de toutes les nouvelles voitures vendues à partir de 2018 du système de freinage automatique d’urgence et du système anti-collision. C’est cette nouvelle règlementation, la plus poussée au monde, qui explique l’explosion des livraisons des radars à ondes millimétriques dans l’automobile cette année.

Selon le cabinet français Yole Développement, le marché des radars automobiles devrait croitre de 16% par an en moyenne sur les six prochaines années, passant de 2,5 milliards de dollars en 2016 à 6,2 milliards de dollars en 2022.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle