Economie

"600 000 euros d'impôt en plus pour Manuloc", selon Catherine Barthélemy, PDG de Manuloc

Publié le

600 000 euros d'impôt en plus pour Manuloc, selon Catherine Barthélemy, PDG de Manuloc

Sommaire du dossier

"Manuloc est une ETI familiale française, 300 millions d'euros de chiffre d'affaires et 1000 salariés. Elle exerce un métier de location de matériels de manutention. Sa clientèle est principalement industrielle, basée sur le sol français. Manuloc investit chaque année quelque 50 millions d'euros qui sont amortis en 5 ans et ce sont ces amortissements qui constituent l'essentiel de son excédent brut d'exploitation (EBE). La nouvelle taxe, si elle s'applique de façon brute sur l'EBE, va constituer une charge de plus de 600 000 € en lieu et place de l'IFA qui pesait 100 000 €. Soit une augmentation de charge de plus de 500 000 € venant annuler totalement l'effet du CICE. Il s'agit bien sûr d'une mesure totalement incohérente en ce qu'elle annule le CICE, pénalise l'investissement, revenant ainsi à l'impôt jugé "imbécile" qu'était la taxe professionnelle et qui a été supprimée assez récemment. En mettant le seuil d'imposition à 50 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel, ce sont bien les ETI qui seront le plus touchées. Ne cherchons pas plus loin ce qui fait que la France n'a pas ce fameux tissu d'ETI qui fait la force de l'Allemagne. Elles ne sont pas considérées en France."

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte