Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

568 millions d'euros de contrats attribués pour le Grand Paris Express

Simon Chodorge ,

Publié le

Deux groupements d'entreprises du BTP ont annoncé le 16 mars avoir remporté des contrats à hauteur de 568 millions d'euros dans le cadre du Grand Paris Express. Les contrats concernent la future ligne 14 Sud qui doit relier la station de métro Olympiades à l'aéroport d'Orly.

568 millions d'euros de contrats attribués pour le Grand Paris Express
568 millions d'euros de contrats ont été attribués le 16 mars dans le cadre du Grand Paris Express.
© Société du Grand Paris

Eiffage et Razel-Bec ont annoncé le vendredi 16 mars avoir remporté un contrat de 365 millions d'euros dans le cadre du Grand Paris Express. Le groupement rassemble Razel-Bec, Sefi-Intrafor (deux filiales du Groupe Fayat), Eiffage Génie Civil, Eiffage Fondations et ICOP. Le même jour, NGE et Salini Impregilo ont conclu un marché pour 203 millions d'euros. Les entreprises de BTP réaliseront des travaux sur le prolongement sud de la ligne 14 du métro.

Le lot GC03 remporté par le groupement d'Eiffage et Razel-Bec doit relier les stations de métro Olympiades à Paris et Aéroport d'Orly dans le Val-de-Marne. Le contrat couvre la réalisation d'un tunnel de 4 kilomètres passant par les communes de Thiais, Rungis, Chevilly-Larue et L'Haÿ-les-Roses (toutes situées dans le Val-de-Marne). Il porte également sur le génie civil de trois ouvrages annexes et de trois gares : Chevilly "Trois-Communes", MIN Porte de Thiais et Pont de Rungis.

Les entreprises indiquent que ces travaux impliqueront la mise en oeuvre de 110 000 m³ de béton et l’excavation de 520 000 m³ de terrain avec la mobilisation de 420 personnes. La durée du chantier est pour l'instant estimée à 54 mois. Le 20 février, Eiffage annonçait déjà avoir remporté un marché de génie civil concernant les lignes 14 Nord, 16 et 17 Sud.

La ligne 14 Sud doit être mise en service en 2024

Le 22 février, le calendrier du métro automatique du Grand Paris était dévoilé. L'ensemble du projet doit être réalisé d'ici 2030 tandis que la ligne 14 Sud doit être mise en service en 2024. Longue de 14 kilomètres au total, ce tronçon doit offrir des correspondances avec le RER C, le tramway 7, la ligne 7 du métro ainsi que les futures lignes 15 Sud et 18 du Grand Paris Express.

La ligne 14 est un segment stratégique du Grand Paris Express. Au nord, les prolongements devront notamment desservir le quartier Pleyel à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) où sera installé de village olympique de Paris 2024. Au sud, ils couvriront le marché de Rungis et le centre de lutte contre le cancer Gustave Roussy.

 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus