Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

50 marchés pour rebondir en 2009

Solène Davesne

Publié le

Dans une conjoncture internationale franchement mauvaise, les entreprises vont devoir se battre pour aller chercher le moindre point de croissance. Toute crise a également ses opportunités. De l'environnement aux nouveaux créneaux high-tech, « L'Usine Nouvelle » a identifié 50 marchés qui devraient résister aux turbulences à venir. Aux industriels de jouer.

Une année noire en perspective. En 2008, les chocs successifs, de la flambée des cours des matières premières et du pétrole à la crise financière, ont fait voler en éclats tous les repères et ont fragilisé l'économie.

Le contrecoup s'annonce rude. L'ensemble des économies développées, France comprise, devrait s'enfoncer dans la récession en 2009. Même la Chine et l'Inde, pourtant tirées par leur énorme demande intérieure, n'échapperont pas à une forte correction. Et c'est l'industrie qui souffrira le plus de ce coup d'arrêt mondial. La chute de la consommation et des exportations a déjà contraint un certain nombre d'usines au chômage technique en décembre. La dégringolade de la production manufacturière risque de se poursuivre encore en 2009. Avec son lot de défaillances et de fermetures temporaires de sites...

LA REPRISE EST TRIBUTAIRE DES PLANS DE RELANCE

Depuis des mois, les entreprises naviguent en plein brouillard. La reprise aura-t-elle lieu en 2009 ? Tout dépendra de la réussite des plans de relance mis en place à travers le monde, en premier lieu celui de 775 milliards de dollars de l'administration Obama, bientôt en discussion au Congrès américain. La capacité des banques à surmonter la crise et à prêter de nouveau aux entreprises sera aussi déterminante. Les sommes injectées dans le système - l'équivalent de plus de 3,5 % du PIB mondial - sont colossales. « Avoir une croissance faible fin 2009 est encore possible, mais il faut que tous les indicateurs restent au vert », affirme Alexander Law, de Xerfi, l'un des rares économistes à croire à un rebond rapide.

Malgré un tableau noir, des opportunités subsistent. Certains secteurs continueront à progresser en 2009, même s'ils sont moins nombreux et moins dynamiques que l'an dernier. Dans la santé et la pharmacie, le BTP - dynamisé par les grands projets d'infrastructures -, la construction de trains et de navires, les industriels devraient bénéficier d'un contexte plus favorable. « Les activités permettant d'optimiser la production et de gagner en coût devraient être dans les premières à repartir », juge Jean-Paul Betbèze, le chef économiste du Crédit agricole.

Une grande tendance se dessine : l'environnement. La flambée du pétrole l'été dernier et le Grenelle de l'environnement ont donné un coup de fouet aux économies d'énergie. Une croissance verte qui devrait doper l'automobile, le bâtiment, le transport... et accélérer l'arrivée de l'éclaircie. .

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle