50 000 m3 de boues traités par les plantes

LA SOCIÉTÉ PHYTORESTORE applique son concept de jardins filtrants pour traiter à la fois l'eau, les boues et l'air sur un site de 4 hectares à Honfleur.

La phytoremédiation, ou dépollution par les plantes, était jusqu'à présent essentiellement utilisée dans les petites communes. Récemment créée, la société parisienne Phytorestore souhaite étendre son utilisation aux sites industriels. Elle vient de prouver qu'elle était capable de traiter des volumes importants, 50 000 m3 de boues par an, en tenant compte à la fois de l'eau, des boues et de l'air vicié.

Mis en service en mai dernier, le centre d'épuration de Honfleur est constitué de trois jardins filtrants, concept breveté, exploité par la société Phytorestore. Les eaux usées sont d'abord prétraitées dans un bâtiment étanche. De là, l'air vicié est envoyé vers le premier jardin filtrant, un bâtiment de 21 m2 où près de quinze espèces végétales - des plantes de milieu humide - vont absorber H2S, COV, NOx, CO et CO2. Parallèlement, les effluents solides sont séparés en eau et boues, puis envoyées vers deux jardins filtrants différents. Les eaux parcourent seize chenaux plantés d'une vingtaine d'espèces épuratives (saules, roseaux, phragmites, iris, etc.) chargées d'éliminer à la fois les germes et les charges polluantes, telles que phosphores et nitrates. L'eau circule ensuite à travers deux taillis qui finalisent l'extraction du phosphore, avant d'être rejetée dans la Morelle.

Viser le secteur industriel et atteindre le zéro rejet

Les boues, elles, sont traitées par une roselière dans une succession de casiers creusés dans le sol. Leur volume est réduit de plus de 98 % (50 000 m3 de boues donnent en effet 700 m3 d'humus par an) et les charges bactériologiques et polluantes sont également considérablement abaissées.

« À présent, notre de coeur de cible est le secteur industriel, explique Thierry Jacquet, créateur de la société Phytorestore. Nous pouvons fournir des jardins filtrants clés en main et atteindre le niveau zéro rejet. » Par ailleurs, la société monte actuellement dans deux grosses agglomérations deux centres de phytoremédiation pour traiter effluents, produits de curage, sols pollués, etc. « Ces centres seront utiles aux petites industries qui n'auront plus besoin de faire appel aux centres d'enfouissement », souligne Thierry Jacquet.

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS