5 questions à Yves de Talhouët, PDG de Hewlett Packard France

Lors d’une récente rencontre, le PDG de Hewlett Packard France a bien voulu répondre à quelques questions d’actualité sur l’informatique.
Partager
5 questions à Yves de Talhouët, PDG de Hewlett Packard France
« Infiniment plus standardisés que les autres, les logiciels à la demande se prêtent difficilement à une mise en œuvre classique », Yves de Talhouët, PDG de Hewlett Packard France.

Industrie et Technologies : Combien pèse, un an après le rachat d’EDS, l’activité Services dans les revenus de HP ?

Yves de Talhouët : Près de 40% de notre activité sont maintenant orientés vers les services, qui représentent sans doute un potentiel considérable avec le développement de nouvelles approches comme le ‘‘cloud computing’’ et autres applications à la demande.


IT : On parle beaucoup de l’informatique verte, comment vous placez-vous face au défi écologique ?

YDT : L’informatique est responsable de 2 % des émissions de CO2. Cela dit, nos efforts se concentrent sur l’économie d’énergie avec des innovations remarquables. L’auto surveillance des équipements dans les centres de données en est un exemple. La répartition de la charge de travail se fait dans ce cas, automatiquement entre les différents serveurs pour délester ceux qui sont trop ‘‘chauffés’’.


IT : Les outils collaboratifs ont le vent en poupe. Quels sont les précautions à prendre quand on adopte une telle stratégie ?

YDT : Pour réussir, il faut bien sûr mettre en œuvre des serveurs distribués, mais aussi et surtout une logique de contrôle sans faille au niveau du service. Il faut s’assurer que la qualité du service est bien respectée. Nous travaillons sur ce sujet avec plusieurs centres universitaires, ainsi qu’avec Intel et Yahoo, pour mettre au point des solutions qui seront disponibles d’ici deux ans.


IT : Comment expliquez-vous le peu d’empressement des utilisateurs pour les logiciels à la demande dans le domaine de la gestion industrielle ?

YDT : Les entreprises veulent toujours adapter la solution à leurs processus et non l’inverse. Ce qui donne lieu à des applications difficiles à mettre en route, longues et coûteuses. Infiniment plus standardisés que les autres, les logiciels à la demande se prêtent difficilement à cette approche. Quant aux PME, il s’agit surtout pour elles d’un blocage psychologique. L’informatique reste toujours pour ces entreprises quelque chose d’assez mystérieux et elles n’imaginent pas que l’on puisse confier des données stratégiques à un prestataire extérieur. Car en cas de pépin, toute leur richesse, informationnelle bien sûr, se transforme en fumée… Reste encore à faire, un effort pédagogique important.


IT : Vers quels chemins s’oriente l’informatique actuellement ?

YDT : Chaque domaine connaît ses propres développements. La technologie ‘‘lame’’, très performante et peu encombrante, se généralise dans l’industrie des serveurs et du stockage, poussée par le développement fulgurant d’Internet. Les PC connaissent un effet de bipolarisation : les utilisateurs s’orientent vers le bas ou le haut de gamme, en délaissant le milieu. Avec une mention pour les portables qui emportent tout sur leur passage. Quant aux imprimantes, le saut vers le tout numérique sera incontournable. Ce qui permettra la mise en œuvre des applications personnalisées à la demande. Comme par exemple, dans l’impression de journaux, l’impression des pages dédiées à une région ou à un public spécifique…

Propos recueillis par Mirel Scherer

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

80 - MONTDIDIER

Etudes géotechniques pour la déconnexion de 25HA de surfaces actives du système de collecte de Montdidier en amont du DO13.

DATE DE REPONSE 20/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS