Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

5 millions de smartphones 5G seraient écoulés en 2019

Ridha Loukil , , ,

Publié le

La data Selon le cabinet TrendForce, 5 millions de smartphones 5G devraient trouver preneurs dans le monde en 2019, soit seulement 0,4% de l’ensemble des ventes de téléphones mobiles multifonctions. En cause : le coût élevé des terminaux et les limites de couverture des réseaux en service.

5 millions de smartphones 5G seraient écoulés en 2019
Smartphone 5G de Xiaomi, l'un des premiers à attaquer le marché cette année
© Xiaomi

La 5G, qui a débuté sa carrière au quatrième trimestre 2018 avec des services d’accès sans fil à internet, va s’étendre cette année à des services sur smartphones aux Etats-Unis, en Corée du Sud, en Australie ou encore dans des pays scandinaves. Samsung Electronics, Huawei Technologies, Xiaomi, Oppo, Vivo, OnePlus… Tous prévoient le lancement de terminaux 5G au premier trimestre 2019. Mais la pénétration de cette nouvelle génération de mobiles risque de rester anecdotique.

Augmentation du coût des smartphones de 20 à 30%

Selon les prévisions du cabinet Trendforce, 5 millions de smartphones 5G devraient trouver preneurs en 2019, soit seulement 0,4% des 1,41 milliard de smartphones à écouler sur l’année. La raison principale réside dans la faible couverture des réseaux en service. La construction de l’infrastructure n’en est qu’à ses débuts. Selon Trendforce, il faudra attendre 2022 pour voir sa couverture s’approcher de celle de la 4G actuelle.

L’autre raison tient à la construction des terminaux. Le processeur d’application doit s’appairer avec un modem cellulaire 5G comme le X50 de Qualcomm, le XMM 8160 d’Intel, le Helio M70 de MediaTek,  l'Exynos Modem 5100 de Samsung Electronics ou le Balong 5000 de Huawei Technologies. Pas de quoi avoir un grand impact technico-économique. Le grand changement vient des composants supplémentaires comme les filtres, amplificateurs de puissance ou antennes dans le frontal radiofréquence, la partie qui assure l’interface radio entre le réseau et le terminal. L'ajout de ces composants non seulement rendra les téléphones plus gros et plus épais, mais augmentera aussi considérablement le coût des smartphones, avertit TrendForce, qui estime l'augmentation entre 20 et 30%.

Apple houe la prudence

Ceci explique pourquoi Apple ne compte pas se précipiter. Le géant californien des mobiles ne devrait pas lancer d'iPhone 5G avant 2020. Le temps de voir la technologie gagner en maturité et les réseaux s'étendre en couverture.

L’année 2019 devra être aussi celle des smartphones pliables. Le chinois Royole en commercialise déjà un depuis fin 2018. Il devrait être rejoint au premier trimestre 2019 au moins par Samsung Electronics et Huawei Technologies. Celui du constructeur chinois sera un terminal 5G. Mais là encore, TrendForce reste pessimiste avec seulement 0,1% de l’ensemble des livraisons de smartphones en 2019 et 1,5% en 2021.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle