Tout le dossier Tout le dossier

4G : le Maroc lance son appel d'offres pour un déploiement fin 2015

Maroc Telecom, Meditel, une filiale d'Orange, et Inwi vont pouvoir se porter candidat à la 4G au Maroc après que l'Agence nationale de régulation des télécom ait annoncé le lancement de son appel d'offre pour le 17 novembre. Enjeu ? la relance du secteur et 500 millions d'euros d'investissements dans le déploiement industriel et commercial du réseau.

Partager
4G : le Maroc lance son appel d'offres pour un déploiement fin  2015
Azdine El Mountassir Billah, directeur général de l'ANRT,

En avant ! L’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) du Maroc a annoncé hier 10 novembre par un communiqué officiel la publication proche du très attendu appel d’offre pour le déploiement de la téléphonie mobile haut débit de type 4G dans le pays. Les dossiers de candidature pourront être retirés par les candidats à partir du 17 novembre.

Plusieurs fois retardé, il était attendu cet été, cet appel d’offre est l'étape clé pour le déploiement de la technologie mobile haut débit (jusqu'à 300mb/s) dans le royaume chérifien.

"C’est le début d’un processus qui devrait permettre, à terme, au Royaume du Maroc de se doter des dernières technologies en termes de communications mobiles et de maintenir sa position parmi les pionniers et les leaders technologiques en Afrique et dans les Pays Arabes", indique l'ANRT dans son communiqué.

Selon Azdine El Mountassir Billah, directeur général de l'ANRT, cité par la presse marocaine, le déploiement de la 4G devrait s'accompagner sur plusieurs années de près de 6 milliards de dirhams d'investissements (540 millions d'euros). Du pain béni pour les équipementiers à l'affut du marché dont Huawei, Ericsson, Alcatel-Lucent ou NSN

Mais les opérateurs devront donc avant cela présenter leurs offres techniques et économiques. Avant de recevoir l’agrément du régulateur et du gouvernement contre paiement de la licence et de redevances annuelles, dont la valeur reste à fixer.

Sauf surprise les trois opérateurs du royaume seront tous en lice. A commencer par le leader Maroc Telecom (IAM). Longtemps détenu par SFR, Maroc Telecom, coté en Bourse à Paris et Casablanca, est depuis l’an dernier une filiale à 53% du groupe émirati Etisalat.

Ces dernières semaines, Maroc Telecom avait annoncé avoir mené –avec succès- des tests sur la technologie 4G LTE à Rabat avec l'autorisation de l'ANRT. Une manière de montrer son engagement envers cette technologie (que le groupe dirigé par Abdeslam Ahizoune a déjà déployé... dans sa filiale gabonaise) et sa capacité de réaction rapide dès que l'opérateur aura gagné sa licence.

Mais ses poursuivants ne seront pas en reste. Il s'agit du numéro deux du marché Meditel détenu à 40% par Orange (à côté du financier marocain FinanceCom) et enfin du dynamique troisième opérateur Inwi (Wana) contrôlé par SNI, holding de la famille royale marocaine et le koweitien Zain.

8,5 millions de mobinautes

Pour mémoire, comme vient de l’indiquer l’ANRT dans son panorama trimestriel, le Maroc, pays où les forfaits sont encore peu développés à l'inverse du pré-payée, compte plus de 44 millions de cartes SIM actives.

Sur ce chiffre, 8,5 millions d’utilisateurs sont déjà des mobinautes, sous les technologies actuelles qui s’arrêtent à la 3G. Au Maroc, plus de 85% des connexions internet s'effectuent d'ailleurs via le mobile.

Le déploiement de la 4G aura, au moins, deux effets attendus. Le premier sera le développement de l’usage et donc des services autour de l’internet mobile, ce dont devrait profiter tout l'écosystème. Ce qu'avait souligné une étude ministère de l'Economie en début d'année.

Le second sera la possibilité pour les opérateurs de regonfler leurs revenus sur un marché saturé où le nombre de cartes actives s'élève déjà à 1,3 fois la population! Selon un schema classique, la généralisation de la téléphonie mobile s’est, en effet, accompagnée d’une chute des revenus par usager (-23% au troisième trimestre en glissement annuel, selon l'ANRT) du fait de la baisse des prix.

Mais avant que les opérateurs ne puissent présenter leurs offres au public, il faudra attendre encore un peu. Compte tenu des délais d’instruction des offres techniques et commerciales, le déploiement des premières zones de couverture en 4G ne devrait pas intervenir avant le second semestre 2015.

Pierre-Olivier Rouaud

Dans son communiqué l'ANRT a précisé que l'appel d'offre comportait deux documents : le Cahier des Charges et le Règlement de l’appel à concurrence. "Le Cahier des Charges fixe les dispositions réglementaires et les conditions techniques et financières dans lesquelles chaque réseau 4G sera établi. Il précise également les modalités de fourniture commerciale des services ainsi que les obligations de chaque futur Attributaire en termes notamment de couverture, de qualité de service." L'ANRT précise qu'une fois les attributaires désignés, ce cahier des charges sera adopté et publié par décret.
Deuxième document : "le règlement de l’appel à concurrence précise les différentes modalités régissant le déroulement du processus et l’évaluation des offres, laquelle évaluation fera l’objet d’un rapport public."

Parts de marché des trois opérateurs en 2013

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

L'Usine Maroc

Le régulateur marocain enjoint Maroc Telecom d'ouvrir sa boucle locale à la concurrence

L'Usine Maroc

Quand la Cour des comptes du Maroc étrille la stratégie nationale Numeric 2013

L'Usine Maroc

"Mon projet pour relancer l'offshoring marocain" selon Mohammed Chakib Rifi, président de l'Apebi

L'Usine Maroc

Au Maroc comme dans le monde arabe, le numérique souffre d'un déficit de contenu local

L'Usine Maroc

Neoxia, une startup en forte croissance entre la France et le Maroc

L'Usine Maroc

Les Marocains toujours accros à Facebook mais rétifs à Twitter

L'Usine Maroc

Quand les annonceurs marocains se penchent sur la pub digitale

L'Usine Maroc

9 choses à savoir sur le profil de l'internaute marocain

L'Usine Maroc

Comment l'éditeur de "leboncoin.fr" veut convertir les marocains aux petites annonces en ligne

L'Usine Maroc

Le Maroc gagne 38 places dans le classement eGouvernement selon les Nations Unies

L'Usine Maroc

Le Maroc compte plus de 44 millions de lignes mobiles actives selon l'ANRT

L'Usine Maroc

La startup marocaine Media Mobility lance sa plateforme de développement pour mobile

L'Usine Maroc

Argent mobile : Orange passe la vitesse supérieure en Afrique

L'Usine Maroc

"C'est à Maroc Telecom d'annoncer ses offres de gros du dégroupage", selon le directeur général de l'ANRT

L'Usine Maroc

Maroc : comment le français Gemalto a participé à la mise en place des passeports biométriques

L'Usine Maroc

La start-up marocaine Media Mobility récompensée pour son outil de création d'application mobile

L'Usine Maroc

Maroc numeric cluster : "Au Maroc, notre principal souci est de faire du développement humain", selon Mehdi Kettani

L'Usine Maroc

Start-up Week-end Maroc : "douze villes au programme cette année"

L'Usine Maroc

Startup week-end dans la phosphate valley marocaine

L'Usine Maroc

Des cartes sans contact « made in Sophia Antipolis » par ASK pour les bus de Casablanca

Télécoms

Le nouvel empire africain de Maroc Telecom, bonne ou mauvaise affaire?

Télécoms

Maroc Telecom devient le "hub" africain d'Etisalat en rachetant six de ses filiales

L'Usine Maroc

Quand Maroc Telecom câble l'Afrique de l'ouest

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ORANGE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS