45 millions d'euros pour le recyclage des plastiques

La valorisation des plastiques est encore à la peine en France, où seul un emballage sur cinq est recyclé. Eco-Emballages et Valorplast annoncent la mise en place d’un dispositif visant à doubler le taux de traitement des matières plastiques.

Partager
45 millions d'euros pour le recyclage des plastiques

L’organisme Eco-Emballages, responsable du pilotage national du tri et du recyclage des emballages ménagers, a débloqué le 24 novembre une enveloppe de 45 millions d’euros pour accompagner la deuxième phase de son projet visant à améliorer la valorisation des plastiques. L’objectif est de doubler le taux de recyclage des plastiques d’ici à 2030, en le faisant passer de 23% à 56%. Cet investissement fait suite à la remise des conclusions de l’expérimentation menée par Eco Emballages sur l’extension des consignes de tri à tous les emballages en plastique, dont les barquettes et les films plastiques, auprès de 51 collectivités et de 34 centres de tri. Le projet a été chapeauté par Valorplast, société responsable du traitement des déchets plastiques créée en 1993, à l’initiative des organismes de la filière comme PlasticsEurope, représentant les producteurs de matières plastiques, et les plasturgistes, regroupés aujourd’hui dans le syndicat des emballages plastiques et souples, Elipso.

Une nécessaire modernisation Selon Eco-Emballages, trois enseignements ont pu être tirés de cette première phase d’expérimentation. Tout d’abord, le calendrier de l’extension doit être maitrisé, avec un ajout de 8 à 10 millions d’habitants supplémentaires en 2016, et une généralisation à l’ensemble de l’Hexagone à l’horizon 2022. Cette action devrait s’accompagner, en parallèle, d’une adaptation du maillage territorial des centres de tri pour mieux correspondre aux bassins de population. Enfin, ces centres de tri devront être moderniser pour pouvoir absorber les nouveaux flux de plastiques. En effet, actuellement seuls 15 % des centres de tri sont en mesures de gérer d’autres flux que les bouteilles et flacons en plastiques. Un constat qui explique le bon taux de recyclage des ces produits (57%), par rapport au autres emballages plastiques. L’enveloppe débloquée par Eco Emballage va dans ce sens : 15 millions d’euros serviront à poursuivre l’expérimentation en cours, 10 millions d’euros pour étendre la zone de collecte dès 2016 et 20 millions d’euros pour aider à la modernisation des centres de tri et éventuellement aider à créer des centre de "surtri".

Un investissement payant Car, parmi les centres de tri des déchets, les bons élèves ont été rares, la faute à des investissements nécessaires, qui sont souvent vu comme des contraintes. Le groupe Pizzorno, situé au Muy dans le Var, fait partie de ceux qui ont choisi de s’adapter. La société a investit 368.000 euros pour mettre en place son unité Recyfilm, et se doter d’équipements spéciaux (crible balistique pour séparer les corps plats des corps creux et un trieur optique pour repérer le polyéthylène). L’objectif est de trier les films en polyéthylène pour en faire des balles les plus homogènes possibles. "C’est un investissement qui s’est révélé payant très rapidement", souligne Pascal Delattre, directeur du site du Muy. " L’automatisation, nécessaire pour atteindre nos exigences de qualité, nous a permis de gagner en productivité sur l’ensemble de l’usine. Nous avons accéléré la vitesse des tapis, tout en améliorant significativement les conditions de travail de nos salariés". Pizzorno a chiffré le gain à 408 euros la tonne (€/t) pour l’ensemble de la production du site du Muy (coût net de 473 €/t avec Recyfilms contre 881 €/t sans la nouvelle ligne de tri)

La deuxième phase de l’expérimentation vise à impliquer, d’ici le 1er janvier 2016, 20 à 30 centre de tri supplémentaires et de multiplier par trois le tonnage de nouveaux plastiques recyclés. Eco-Emballages a lancé un appel à candidature. Les collectivité ont jusqu’au 31 mars 2015 pour y répondre.

NEWSLETTER Plasturgie

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES WEBINARS

  • Inscription 100% Gratuite
  • Alertes email avant le webinar
  • Zone de chat pour vos questions
  • Mise à disposition du replay
+ 50 Replays disponibles
3 clés pour réduire la déformation de vos pièces plastiques

17 juin 21 10h30 - 45 min

3 clés pour réduire la déformation de vos pièces plastiques

Proposé par Plastiques & Caoutchoucs

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Plasturgie

Système de séchage

KOCH-TECHNIK

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS