42% des emplois en danger chez le charcutier Madrange

Social

Partager

L'inquiétude est montée d'un cran, hier, chez le charcutier industriel Madrange à Limoges (Haute-Vienne), qui est sous le coup d'une procédure de plan de sauvegarde de l'emploi. La direction a annoncé la suppression des équipes de nuit, ce qui équivaudrait à licencier 42 % du personnel, réparties sur les deux unités limougeaudes de Feytiat qui compte 610 salariés et de La Valoine qui en compte 250.

Aussitôt, l'intersyndicale CGT, FO et CGC a appelé le personnel à débrayer, appel entendu par plusieurs dizaines d'employés qui prenaient position devant l'usine de Feytiat, bloquant l'accès aux camions de livraisons.

Lors du CCE, la direction a campé sur ses positions, réaffirmant la suppression du 13e mois durant trois ans et le reclassement de 209 opérateurs de production aux coefficients supérieurs à 140. Quant aux 156 employés de nuit, ils devront accepter que leur contrat de travail soit modifié. Enfin, chaque salarié refusant une affectation fera l'objet d'une procédure de licenciement économique.

Le CCE a entériné la décision de saisine du juge des référés. Ce sera donc au président du tribunal de grande instance de Limoges de dire si le PSE de Madrange est valable ou non.

De notre correspondante en Limousin, Corinne Mérigaud

PARU ! L'édition 2009-2010 de « L'ATLAS DES USINES » vient de sortir. Ce hors-série annuel de « L'Usine Nouvelle » propose le classement de 3 753 sites de production de plus de 80 salariés implantés en France. Vous pouvez déjà le commander à notre librairie en ligne en cliquant ici.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS