3500 postes proposés aux salariés de PSA Aulnay

La direction de PSA Aulnay expose depuis vendredi 1er février les solutions de reclassement aux salariés du site francilien. ID Logistics, la SNCF, Thales, la RATP et ADP sont prêts à les accueillir.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

3500 postes proposés aux salariés de PSA Aulnay

Si la situation est toujours tendue à l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le reclassement des 2 800 salariés du site se précise. Denis Martin, directeur industriel du groupe automobile, a annoncé, mardi 5 février, que "plus de 3 500 possibilités d’emploi" leur seraient proposées. Dans le détail, la direction ouvrira 1 300 postes en mobilité interne, en particulier vers l’usine de Poissy (Yvelines), qui produit déjà la Citroën C3 et accueillera toute la production de la compacte à la fermeture d’Aulnay en 2014.

200 postes en interne et en externe seront proposés aux personnes dites fragiles, c’est-à-dire avec des pathologies reconnues par la sécurité sociale. Les formations seront prises en charge par PSA. 200 autres congés de reclassement seront ouverts aux seniors. Les congés s’étaleront de 30 à 36 mois, en fonction de la pénibilité du travail subis par les salariés dans leur carrière.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

1 500 emplois maintenus à Aulnay

Dans le cadre de la réindustrialisation du site, 1 500 emplois seront maintenus à Aulnay, dont 750 offerts par ID Logistics. La direction reste silencieuse pour le moment sur les autres entreprises participant à la réindustrialisation. Un porte-parole précise cependant que les 750 autres emplois proposés le seront sur le site même de l’usine PSA ou dans un rayon de 70 kilomètres autour de ce site, jusque dans l’Aisne ou dans l’Oise. De nombreux salariés habitent dans ces départements limitrophes de l’Ile-de-France. Enfin 300 emplois supplémentaires ont été proposés par Thalès, la SNCF, la RATP et Aéroport de Paris. La formation nécessaire pour occuper ses postes sera prise en charge par PSA.

Les premières réunions d’information auprès des salariés ont débuté vendredi 1er février sur le site d’Aulnay-sous-Bois. Les 200 cadres venus d’autres sites, appelés en renfort la semaine dernière par la direction, sont toujours présents à Aulnay, pour aider leurs pairs à assurer ces réunions. La production reste, elle, pratiquement à l’arrêt. La semaine dernière entre 80 et 100 véhicules sont sortis des chaines chaque jour (contre 700 en vitesse de croisière). Depuis lundi 4 février, le nombre de véhicules produits a encore baissé.

Pauline Ducamp

0 Commentaire

3500 postes proposés aux salariés de PSA Aulnay

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié
0 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS