Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

35 000 emplois à créer dans les gaz de schiste au Royaume-Uni

Ludovic Dupin , , , ,

Publié le

Selon l’organisation patronale britannique Institute of Directors (IoD), l’exploitation des gaz de schiste au Royaume-Uni sera favorable à l’emploi et à l’indépendance du pays.

35 000 emplois à créer dans les gaz de schiste au Royaume-Uni © Travis S. - Flickr - C.C.

En Europe, plusieurs pays possèdent des réserves de gaz de schiste et certains se sont déjà engagés dans leur exploration/production. Parmi ceux-là, on compte l’Allemagne, la Pologne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni. Dans ce dernier, la création d’une filière gaz de schiste pourrait créer jusqu’à 35 000 emplois et assurer 10 % de l’alimentation en gaz du pays pendant 103 ans.

Au Royaume-Uni, ancienne puissance pétrolière en déclin, cette manne compenserait  la hausse actuelle des prix de l’énergie. Selon les estimations géologiques du département américain de l’énergie, le pays recélerait 566 milliards de mètres cube de gaz de schiste dans son sol (l’estimation en France est de 5 100 milliards de mètres cubes). Ce chiffre doit être confirmé par l’exploration.

Aucun dommage

L’organisation patronale britannique Institute of Directors (IoD) ne nie pas que les premières fracturations hydrauliques dans le nord de l’Angleterre aient parfois provoqué des séismes de faible magnitude. Mais elle ajoute que "lors des 50 derniers jours, la Grande-Bretagne a connu trois tremblements de terre aussi importants ou plus importants" et qu’ils n’ont causé aucun dommage.

Vendredi 14 septembre, au premier jour de la conférence environnementale organisée par le gouvernement au Palais d’Iéna à Paris, le cabinet SIA Conseil a estimé que 100 000 postes pourraient être créés à l’horizon 2020 grâce à l’exploitation des gaz de schiste.

Mais le même jour, François Hollande a annoncé le rejet de toutes les demandes de permis de gaz de schiste en cours et confirmé l’interdiction de la fracturation hydraulique conformément à la loi du 13 juillet 2011. Une position qui vaudra pour toute la durée de son quinquennat.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

03/10/2012 - 09h02 -

Etonnant ! On parle des 35.000 emplois créés, mais pas des dizaines de milliers de foyers dont l'eau potable ne pourrait plus être captée à proximité. On a la mémoire courte : aux Etats-Unis, les petites voix des population dont l'eau est contaminée restent bien inaudibles... Le pétrole a-t-il plus de valeur que les individus ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle