Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

34 plans de la Nouvelle France Industrielle : le dispositif "Usine du futur" confié aux Régions

Sylvain Arnulf ,

Publié le

Arnaud Montebourg a réuni les présidents de conseils régionaux pour en faire des pivots de l’équipe de la Nouvelle France Industrielle.

34 plans de la Nouvelle France Industrielle : le dispositif Usine du futur confié aux Régions © Nicolas Baudinet - L'Usine Nouvelle

Arnaud Montebourg décrète la mobilisation générale pour mettre en oeuvre les 34 plans de la Nouvelle France industrielle. L’Etat, l’Europe les entreprises sont en première ligne pour construire l’industrie de demain. Mais les Régions prendront également toute leur part dans l’effort. Ce 26 novembre, Arnaud Montebourg a d’ailleurs réuni les représentants des conseils régionaux et pôles de compétitivité pour leur présenter leur feuille de route.

L'usine du futur s'imaginera en région

Les Régions seront notamment en charge du dispositif "Usine du futur". "Vous êtes chargés par l'Etat de mettre en oeuvre ce plan Usine du futur et de moderniser à marche forcée, d'organiser le rattrapage de l'investissement dans l'appareil productif qui connaît des signes de fragilité et d'obsolescence", a déclaré Arnaud Montebourg. Ce plan est "fait pour les PME et ETI", a-t-il souligné, appelant les régions à "faire le travail de terrain" et "aller chercher les entreprises dont (elles souhaitent) moderniser l'appareil productif".

S’agissant des autres plans, les Régions devront définir leurs priorités, en sélectionnant cinq plans de "rang 1", considérés pour elles comme stratégiques, et cinq plans de "rang 2" constituant leurs priorités régionales. Chaque région désignera pour chaque plan un chef de projet qui participera à la coordination nationale des 34 plans. Les pôles de compétitivité devront" venir avec des projets industriels (...) des projets d'innovation technologique ayant trouvé leur marché".

timing serré

Les acteurs en régions n’ont pas de temps à perdre puisque le Ministère du Redressement productif relèvera les copies au mois de mars 2014. "Si on mobilise tout le monde, les régions, l'Europe et nous-mêmes, on peut, en deux ans, trois ans, reconstruire une offre productive extraordinaire et se remettre vraiment très haut dans le match mondial", a conclu le ministre du Redressement productif.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle