Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

338 postes menacés chez Ricoh France

,

Publié le , mis à jour le 23/05/2013 À 16H41

[ACTUALISE] La filiale française du groupe japonais de bureautique va annoncer 338 suppressions d'emplois, a indiqué un réprésentant CGT qui explique cette décision par l'ouverture d'un centre d'appel à Barcelone. Les postes administratifs seraient touchés en premier lieu ainsi que des postes de support avant-vente et de formateurs. La direction a confirmé la mise en place "d'un projet de réorganisation visant à tenter de sauvegarder la compétitivité de l'entreprise"

338 postes menacés chez Ricoh France © D. R.

Ricoh France envisagerait de tailler dans ses effectifs. Suite à l'ouverture d'un centre d'appel et de gestion administrative à Barcelone, le groupe spécialisé dans les imprimantes va annoncer 338 postes dans l'Hexagone, soit 13,5% de ses effectifs, a annoncé ce jeudi 23 mai le délégué CGT Thang Doan. Il explique que c'est lors d'une réunion où étaient conviés les représentants des salariés que la direction de la filiale française du groupe japonais aurait fait cette annonce.

"C'est un projet de réorganisation visant à tenter de sauvegarder la compétitivité de l'entreprise", a confirmé auprès de l'AFP Eric Baudart, directeur de la communication chez Ricoh France. "Nous sommes confrontés sur le marché à une baisse très forte de nos prix 'copie'. Les prix et les marges baissent de manière constante depuis cinq ou six ans et on arrive à un point où l'entreprise ne supporte plus l'effondrement des marges", a-t-il poursuivi.

Les postes administratifs seraient concernés en premier lieu ainsi que des postes de support avant-vente et de formateurs, a précisé le délégué CGT, qui rappelle que la direction avait déjà réduit la masse salariale de 8 millions d'euros entre 2010 et 2010. "La vague de fusions-absorptions dans les cinq six dernières années a donné lieu à de nombreux réductions de postes dans les filiales concernées avant qu'elle ne rejoigne le groupe", souligne Thang Doan.

En mai 2011, le groupe japonais avait annoncé la suppession de 10 000 postes dans le monde. Actuellement, les effectifs de Ricoh s'établissent à 100 000 personnes, dont 2 500 en France.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle