Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

33 entreprises pour 100 engagements en faveur de l'économie circulaire

Aurélie M'Bida

Publié le

Danone, Eiffage, Bouygues, Engie, Suez, Total figurent parmi les 33 grandes entreprises françaises qui se sont engagées en faveur de l'économie circulaire dans un rapport remis par l'Afep (Association françaises des entreprises privées) à la ministre de l'Environnement et de l'Energie et au secrétaire d'Etat à l'Industrie, ce mercredi. Au total, 100 engagements d'actions visant à limiter le gaspillage des matières premières, de l'eau et des sources d'énergie ont été signé dans ce document.

33 entreprises pour 100 engagements en faveur de l'économie circulaire © Paprec

Elles sont une trentaine à s'être engagées à adopter un mode de production et de distribution plus respectueux de l'environnement. Formulant 100 promesses qu'elles mettront en œuvre sur une durée de 1 à 35 ans, 33 entreprises françaises  représentant 18 secteurs d'activité (énergie, industrie chimique, métallurgie, automobile, cosmétique…) se sont mobilisées en faveur de l'économie circulaire.

Recyclage, approvisionnement durable, éco-conception, consommation responsable, écologie industrielle et territoriale, économie de la fonctionnalité, allongement de la durée d'usage, ces entreprises membres de l'Afep ont présenté leurs actions concrètes dans un rapport remis à Ségolène Royal et Christophe Sirigue, lors du colloque Economie circulaire, mercredi 1er février. Revue de détail

Agro-alimentaire

Danone s'est engagé à prendre 4 actions dont une "Politique Climat", démarrée en 2015. Le géant de l'agro-alimentaire s'est imposé un objectif zéro net carbone d’ici 2050 sur le périmètre élargi de responsabilité au travers de solutions co-créées par Danone et son écosystème.

De son côté le groupe de boissons alcoolisées Pernod-Ricard veut tendre vers 100 % d’emballage recyclable pour le consommateur couvrant un volume de production d’environ 1 000 millions de litres (soit l’ensemble de la production du groupe) d'ici à 2020.

BTP-Construction

Bouygues signe trois engagements dont la centralisation et le déploiement de solutions de réemploi et recyclage opérationnels sur les chantiers, ainsi que l'encouragement du réemploi des matériaux via une plate-forme.

Le groupe Eiffage, quant à lui, a mis en place un "Plan route 2016 – 2020" dont l'objectif est de relever les ambitions en matière d’économie circulaire, individualiser les objectifs chiffrés et suivre trimestriellement sur chacune des 7 régions route du groupe, et atteindre le taux de recyclage de 20% en 2020.

Avec une échéance à la fin de l'année 2030, le géant du ciment LafargeHolcim s'engage à créer plus de valeur autour des déchets – notamment utiliser 80 millions de tonnes de ressources issues des déchets par an dans les opérations du groupe – en continuant de substituer les énergies d’origine fossile et les ressources naturelles par des combustibles alternatifs et des déchets minéraux dans les cimenteries, au travers de l’offre de traitement des déchets de l’entreprise : le co-processing, alternative à l’enfouissement et à l’incinération.

Chimie

Le chimiste de spécialités Arkema s'est lancé dans l'organisation d'une chaîne de valeurs de recyclage de polymères. En effet, dans le cadre de l’Engagement pour la croissance verte (ECV) REVERPLAST conclu avec les pouvoirs publics à mi-2016, le groupe organise une filière complète de recyclage du verre acrylique (PMMA) dans des composites thermoplastiques recyclables.

Le franco-belge Solvay veut doubler son chiffre d’affaires réalisé avec les produits et solutions durables qu'il propose en s’appuyant largement sur les leviers de l’économie circulaire, dans les chaînes de valeur avales. L’objectif est de faire passer le chiffre d’affaires dans les solutions durables recherchées par les marchés de 25% en 2014 à 50% en 2025.

Energies

En pleine réorganisation de ses activités, Engie s'est engagé sur trois points : impulser les gaz renouvelables (biogaz, biométhane de 1ère, 2e et 3e génération; développer la récupération d’énergie sur les processus industriels et tertiaires; outiller de manière innovante l’aide au processus de prise de décision relative à l’économie circulaire en zone industrielle.

Suez va continuer à promouvoir les différents usages de l’eau en multipliant par 3 la mise à disposition d’eaux alternatives entre 2014 et 2030.

Avec cinq engagements, Total va notamment développer des polymères comprenant jusqu’à 50% de matière plastique recyclée.

Automobile

L'équipementier Michelin s'est engagé dans la lutte contre l'obsolescence programmée des pneus. La marque au bibendum veut rallonger la durée d’usage des pneumatiques tout en garantissant une pérennité des performances. Préconiser le retrait des pneumatiques à leur témoin d’usure (1,6mm) plutôt qu’à 3mm pourrait éviter l’utilisation non nécessaire de 100 millions de pneus par an (1 pneu par véhicule tous les 2 ans) et la réduction de 9 millions de tonnes de CO2 émises en Europe.

Le groupe PSA souhaite poursuivre ses engagements européens entrepris en 2015 de commercialiser des véhicules porteurs de 30% de matériaux verts (recyclés, naturels ou biosourcés) dans la reste du monde à l’horizon 2025. Et le groupe Renault promet d'accroitre de 200 M€ à 250 M€ le chiffre d’affaires du groupe lié à l’économie circulaire pour la période 2017-2020.

Et aussi…

Entre autres engagements, le fabricant d'installations électriques Legrand va développer l’innovation et les services pour le marché des UPS (Uninterruptible Power Supply) afin de prolonger la durée de fonctionnement des produits et optimiser leur fin de vie. Le groupe cosmétique L'Oréal veut réduire sa consommation d’eau de 60% en litre par produit fini d’ici 2020 et réduire la génération de déchets de 60% en gramme par produit fini d’ici 2020. Saint-Gobain s'est fixé comme objectif de réduire de 50% entre 2010 et 2025 ses déchets industriels non valorisés.

 

Les 33 entreprises impliquées sont : Air France, Arkema, Bouygues, Carrefour, Crédit Agricole, Danone, Eiffage, Elis, Engie, Fnac, Ingenico Group, Kingfisher, Lafargeholcim, L’Oréal, Legrand, Michelin, Nexity, Orange, Pernod Ricard, Groupe PSA ,Renault, Saint-Gobain, Groupe Seb, Schneider Electric, Sequana-Arjowiggins Graphic, Société Générale, Solvay, Suez, Total, Unibail-Rodamco, Valeo, Vallourec, Veolia.

 

Accédez à l'intégralité du rapport de l'Afep intitulé "Trajectoires Economie circulaire – 33 entreprises se mobilisent avec 100 engagements":

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle