Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

PSA Mulhouse bénéficie de 326 millions d’euros d'investissement à Sausheim

, , , ,

Publié le

La direction de l’usine PSA Mulhouse à Sausheim (Haut-Rhin) a annoncé le 29 novembre au comité d’établissement (CE) un plan d’investissement de 326 millions d’euros d'ici 2021. Ils seront affectés au montage des véhicules et aux ateliers de forge, à la fonderie et à l’atelier mécanique qui travaillent pour l’ensemble du groupe en Europe.

PSA Mulhouse bénéficie de 326 millions d’euros d'investissement à Sausheim
PSA va investir 326 millions d’euros d’ici 2021 sur le site PSA Mulhouse à Sausheim. Cet investissement sera dédié principalement au montage des véhicules et aux ateliers de forge, fonderie et mécanique.
© Peugeot

Le site PSA Mulhouse à Sausheim (Haut-Rhin), qui aura produit 250 000 Peugeot 2008 et 508 en version berline et break et la DS7, va bénéficier d’un plan d’investissements de 326 millions d’euros d’ici 2021, a annoncé le 29 novembre la direction de l’usine au comité d'entreprise. Le montage des véhicules et les ateliers de forge, fonderie et mécanique qui travaillent pour l’ensemble du groupe en Europe, sont concernés par ce plan moyen terme (PMT). L’usine de PSA Mulhouse emploie actuellement 5 300 salariés permanents et 1 400 intérimaires.

Cette annonce est appréciée par les syndicats, même si ceux-ci espèrent que l’emploi ne sera pas victime de nouvelles modernisations, comme cela a été le cas lors du précédent grand programme d’investissement dont a bénéficié l’usine mulhousienne. 400 millions d’euros ont été injectés entre 2014 et 2017 pour passer à la ligne unique de montage.

Une année de transition

Une des deux anciennes lignes a été démantelée et les locaux repensés, redécorés et réaménagés. Les véhicules sont assemblés sur des plateformes d’une trentaine de mètres carrés, sur laquelle agissent différents opérateurs. L’apport en pièces détachées est effectué dans des bacs avec des kits de pièces. Le full kitting est effectif sur cette ligne, avec les réaménagements de la logistique en conséquence, notamment la réduction des stockages et l’automatisation complète des approvisionnements du montage : ce sont des chariots guidés par des réseaux magnétiques installés dans le sol qui desservent les plateformes.

Selon une porte-parole du site, citée par l’AFP, l’usine devrait fabriquer 260 000 véhicules en 2019, mais en prévoit seulement 170 000 en 2020 et 200 000 en 2021, en raison de l’arrêt programmé de la production des Peugeot 2008. Un nouveau modèle de milieu de gamme doit être lancé au cours de cette période de transition.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle