31/07/2007 : E.ON, GDF, Chine, Free, Steria, Getronics, chômage...

  • Energie : Bruxelles part en croisade contre les ententes
  • La Chine prépare la création d'un géant de l'automobile
  • Free candidat à la quatrième licence 3G
  • Rachats en série dans les SSII
  • Le chômage ramené à 8 % en juin
  • La réfor
  • Partager

    Energie : Bruxelles part en croisade contre les ententes
    Après EDF et Electrabel la semaine dernière, c'est au tour des gaziers allemands E.ON et français GDF de se faire rappeler à l'ordre par la Commission européenne. Bruxelles a ouvert une enquête pour entente illégale contre les deux groupes, soupçonnés de s'être mis d'accord pour ne pas se concurrencer sur leurs marchés respectifs. Dans la ligne de mire de la Commission figure principalement l'exploitation du gazoduc Megal détenu conjointement par les deux groupes et qui fournit le marché français en gaz russe. « Pourquoi un tel acharnement ? », s'interroge la Tribune. « En choisissant le mauvais moment pour faire progresser une bonne cause (la concurrence), la Commission prend le risque de voir se liguer contre elle ceux qu'elle prétend servir, les consommateurs », remarque encore le quotidien. Dans sa croisade en faveur de la concurrence sur le marché de l'énergie, la Commission prépare également une « grande réforme de fond » dont les grandes lignes seront dévoilées à l'automne. Parmi celles-ci devrait figurer la séparation complète entre les producteurs d'énergie et les réseaux de transport et de distribution. Un projet qui ne fait pas l'unanimité en Europe. Plusieurs pays, dont la France et l'Allemagne, ont ainsi écrit à Bruxelles pour rappeler leur opposition au projet.

    La Chine prépare la création d'un géant de l'automobile
    Avant de figurer parmi les grands constructeurs automobiles mondiaux, le gouvernement chinois s'est donné dix ans. Pas plus. Le rapprochement entre Shanghai Automotive Industry Corp. Et Nanjing Automobile Corp., qui devrait aboutir à une fusion des deux groupes, est la première étape de cette stratégie. Longtemps rivaux - notamment pour le rachat du britannique Rover - les deux groupes devraient incarner les « ambitions internationales de l'automobile chinoise », note la Tribune. Le groupe Saic devrait apporter ses moyens financiers importants, obtenus grâce aux revenus de ses joint-ventures avec des groupes étrangers, tandis que NAC possède un savoir-faire en matière de technologie et commence à produire des voitures de sport aux Etats-Unis.

    Free candidat à la quatrième licence 3G
    Maison mère de l'opérateur internet Free, Iliad a officiellement annoncé hier sa candidature pour la quatrième licence 3G. Le dépôt des candidatures doit s'achever aujourd'hui à midi. Pour son directeur général, Maxime Lombardini, « il existe aujourd'hui des conditions macroéconomiques favorables à l'entrée d'un quatrième opérateur », affirme-t-il dans un entretien accordé aux Echos. Iliad a cependant assorti son dossier de conditions et réclame l'échelonnement du paiement de la licence - 619 millions d'euros - dans le temps. « Notre objectif est de répliquer dans le mobile ce que nous avons su faire dans l'Internet : des offres simples, accessibles, innovantes et sans engagement de longue durée », reprend Maxime Lombardini. Le groupe évalue entre 1,8 et 1,9 milliards d'euros l'investissement nécessaire pour se lancer dans la téléphonie mobile.

    Rachats en série dans les SSII
    La consolidation du secteur des services informatiques s'accélère. Hier, le néerlandais KPN a annoncé le rachat de la SSII Getronics pour 766 millions d'euros. Dans le rouge en 2006, le groupe cherchait depuis plusieurs mois un repreneur. Le même jour, le groupe français de SSII Steria a annoncé de son côté se renforcer en Grande-Bretagne avec l'acquisition de son concurrent britannique Xansa pour 700 millions d'euros. L'opération devrait permettre au Français d'atteindre son objectif de 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2008, notent la Tribune et les Echos. L'offre, jugée trop élevée par les analystes, devrait permettre à Steria de « se hisser dans le top 10 des SSII européennes » et de prendre pied en Inde où Xansa emploie déjà 5000 personnes, selon les Echos.

    Le chômage ramené à 8 % en juin
    Le nombre de demandeurs d'emploi continue à baisser. En juin, le chômage a diminué de 1,2 % pour s'établir à 8 % avec 1,96 million de personnes. Le taux de 8 % n'avait plus été atteint depuis mars 1982. A l'automne cependant, la publication par l'Insee de son enquête emploi 2006 et le réajustement des statistiques devrait revoir à la hausse ce taux. Si l'ampleur du réajustement reste incertaine, note les Echos, « l'institut de sondage a donné une indication, plutôt négative, de la situation réelle en affichant un taux de chômage moyen de 9,4 % au premier trimestre à comparer au taux officiel de 8,5 % sur cette période ».

    Le crédit d'impôt recherche simplifié pour 2008
    Selon les Echos, le gouvernement devrait présenter à la rentrée une réforme en profondeur du crédit d'impôt recherche. «Il consiste à faire entrer dans l'assiette du crédit d'impôt 100 % des dépenses que les entreprises consacrent à la recherche et au développement», reprend le journal. Actuellement, certaines dépenses, comme les investissements dans l'innovation ou le développement de nouveaux logiciels ne sont pas compris.

    Danone annonce une réorganisation du groupe
    « Nos objectifs tablaient sur une croissance comprise entre 6 et 8 %. Nous sommes au premier semestre au-dessus, avec 8,6 % de hausse », se félicite Franck Riboud, le président de Danone. Dans un entretien accordé au Figaro Economie, le président de Danone a annoncé une « nouvelle organisation » du groupe au 1er janvier 2008. A cette date, Jacques Vincent, vice-président de Danone devrait prendre la tête d'un comité stratégique chargé de réfléchir à l'évolution de nos métiers. Deux directeurs généraux délégués seront nommés : Bernard Hours, qui prendra en charge l'ensemble des métiers du groupe, et Emmanuel Faber, qui aura la responsabilité de toutes les fonctions transversales. Numico, la nouvelle filiale d'alimentation infantile sera confié à Chirstian Neu.
    Enfin, « si Wahaha pèse sur nos résultats en Asie, le groupe fait plus qu'absorber cet impact », a cependant affirmé Franck Riboud, confirmant que le groupe n'envisage pas de revoir ses objectifs de croissance pour 2007.


    A demain,

    Solène Davesne
    0 Commentaire

    31/07/2007 : E.ON, GDF, Chine, Free, Steria, Getronics, chômage...

    Tous les champs sont obligatoires

    Votre email ne sera pas publié

    Partager

    SUJETS ASSOCIÉS
    LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

    LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

    ARTICLES LES PLUS LUS