30 propositions des Français d’Amérique pour relancer l’industrie

Les expatriés ont des idées pour relancer l’industrie en France. Depuis New-York, Génération Expat, (un Think-tank des français de l’étranger) formule 30 propositions pour donner un avenir à l’industrie française. Un regard de l’extérieur pour s’inspirer des meilleures pratiques qui prend en compte les atouts et les faiblesses de la France.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

30 propositions des Français d’Amérique pour relancer l’industrie

Vue d’Amérique, la situation est grave mais pas désespérée. Le think-tank Génération Expat (français de l’étranger) signe sous la plume de Sébastien Laye, entrepreneur installé à New-York, et de trois chercheurs associés une contribution pour relancer l’industrie en France.

Les propositions s’organisent autour de trois types d’actions sur l’environnement des entreprises et d’autres plus sectorielles qui sont comme un exercice d’application d’une réflexion stratégique que la France pourrait mener dans chacun de ses secteurs. Sur l’environnement général, trois chapitres mobilisent l’attention des auteurs.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
  1. Des réformes relatives au financement de l’industrie et de l’actionnariat. Avec des initiatives pour favoriser les actionnaires de long terme, faire travailler la future BPI en synergie avec les acteurs privés et créer des plateformes d’investisseurs (sorte d’antichambre de la côte pour les start-ups).
  2. Des réformes relatives à l’innovation, la formation et la recherche. Les auteurs récusent la focalisation sur le coût du travail pour expliquer la désertification industrielle française et proposent de miser non seulement sur l’innovation technologique mais sur l’innovation non technologique (marketing, branding, standardisation des services…). Cela passe selon eux par un recadrage du rôle de l’Etat sur le financement de l’innovation et le désengagement sur ses participations dans les grandes entreprises industrielles, la création d’un conseil de la prospective à l’Elysées ou le soutien financier de tous les étudiants scientifiques de haut niveau.
  3. Des réformes relatives au système administratif et social. Les auteurs critiquent l’inflation règlementaire et l’absence d’administration dédiée aux PME et propose donc un bureau des droits des PME pour mieux les associer aux règlementations, un guichet unique de la création d’entreprises et un effort massif de numérisation de l’administration pour rationaliser les 700 sites de .gouv.fr

Au-delà de ces propositions qui portent sur l’ensemble des entreprises, les auteurs déroulent une réflexion sur les secteurs des mines, du textile/habillement et des biotechnologies. Ils formulent ainsi des propositions pour une voie originale et adaptée à la réalité française nourries de leurs visions et de leurs expériences étrangères.


GenExpat - Rapport sur L'Avenir de l'Industrie Francaise - Octobre 2012

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS