L'Usine Auto

30 000 postes supprimés chez VW

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Après le coût financier (18 milliards d’euros), on connaît désormais le coût humain du Dieselgate. Volkswagen a annoncé son intention de supprimer 30 000 emplois, dont 23 000 en Allemagne, d’ici à 2020. La marque ne gagne pas assez d’argent, selon son PDG Herbert Diess. Ces suppressions de postes (pour l’essentiel des non-remplacements de départs en retraite) doivent doper la rentabilité. L’objectif est de réaliser 3,7 milliards d’euros d’économies par an au cours des trois prochaines années. Mais Volkswagen ne coupe pas totalement le robinet des investissements. Le constructeur compte embaucher 9 000 personnes pour le développement de son activité dans les véhicules électriques et autonomes.
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte