Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

3% de PIB mondial en plus grâce au pétrole de schiste

Ludovic Dupin , , ,

Publié le

Un développement massif du pétrole de schiste pourrait doper le PIB mondial à hauteur de 2,3 à 3,7 points de croissance en 2035 en faisant chuter de 25 à 40% le cours de l’or noir.

3% de PIB mondial en plus grâce au pétrole de schiste © Travis S. - Flickr - C.C.

Le pétrole de schiste sera-t-il le remède anti-crise de la planète ? C’est ce que l’on pourrait penser en voyant les chiffres étonnants publiés dans l’étude de PwC intitulée "Shale oil, the next energy revolution" (huiles de schiste, la prochaine révolution de l’énergie). Selon le cabinet, le pétrole de schiste pourrait accroître le PIB mondial de 2,3 % à 3,7 % en 2035. Ce qui correspond à une fourchette de 1 700 à 2 700 milliards de dollars injectés dans l’économie mondiale. A cette date, la production d’huile de schiste serait de 14 millions de barils par jour, soit 12 % de la valeur mondiale.

Ce gain de PIB est toutefois disparate selon les pays. Pour les forts importateurs, comme le Japon ou l’Inde, le gain pourrait se situer entre 4 et 7 %. En Europe, en Chine et aux Etats-Unis, la croissance se "limiterait" à 2 à 5 %. En revanche, il y aura un effet négatif sur les grands pays exportateurs comme la Russie et le Moyen Orient. Leur balance commerciale pourrait chuter de 4 à 10 %, rapporte le cabinet, à moins que ces Etats ne développent également leurs ressources non conventionnelles.

Les huiles de schiste vont faire diminuer les cours mondiaux du pétrole

Raison de ce gain de PIB : les huiles de schiste vont faire diminuer les cours mondiaux du pétrole. Tandis que l’Agence Internationale de l’énergie (AIE) estimait, dans un scénario faible en ressources de schiste, que le baril se situera à 133 dollars en 2035, le cabinet juge que les huiles de schiste pourraient abaisser ce prix à entre 83 et 100 dollars.

PwC ne cache pas qu’un développement massif de la production d’huile de schiste pose des questions environnementales. Il demandera un encadrement réglementaire strict. Cependant, le cabinet y voit également un avantage écologique. En se concentrant sur les schistes, des zones sensibles, comme l’Arctique ou les sables bitumineux canadiens, pourraient être épargnés.

Ludovic Dupin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle