3,4 millions d'usagers pour les bus Macron

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

En août 2015, la libéralisation du transport par autocar était lancée. Un an après, l’Autorité de régulation des activités ferroviaires et routières (Arafer) publie un premier bilan. Trois opérateurs nationaux, contre cinq au départ, se partagent un marché de 3,4 millions de passagers. Conséquence, une augmentation des tarifs depuis le début de l’année, après une phase de démarrage « particulièrement attractive ». Le taux moyen d’occupation des autocars est en hausse sur les 257 lignes régulières, passant de moins de 30 % à environ 40 %. Les voyageurs plébiscitent le car pour des moyennes et longues distances, avec un trajet moyen de 350 kilomètres. Les liaisons les plus empruntées sont Paris-Lille, Paris-Lyon et Paris-Rouen. Ces trajets sont[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte