International

28

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

C’est le nombre d’usines de puces électroniques en construction ou en projet en Chine, selon le cabinet TrendForce. La plupart d’entre elles devraient entrer en service cette année. De quoi augmenter la valeur de la production domestique de semiconducteurs de 27 % à 24,5 milliards de dollars en 2018. Cette progression n’est pas le fait des seuls acteurs chinois. Des fondeurs étrangers de semiconducteurs y participent, directement comme le font le taïwanais TSMC à Nanjing et l’américain GlobalFoundries à Chengdu, ou à travers des joint-ventures, à l’image du taïwanais UMC à Xiamen. Cette contribution étrangère apporte parfois des technologies de fabrication en avance de deux générations sur celles des acteurs indigènes. Selon TrendForce, la Chine aborde la deuxième phase de son plan de développement dans les puces.[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte