Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

2760, l'odyssée de l'industrie ?

Anne Debray ,

Publié le , mis à jour le

La semaine de l'Industrie se tient dès aujourd'hui, partout en France. 7 jours pour redorer le blason d'un secteur de poids pour l'économie.

2760, l'odyssée de l'industrie ?

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

2760. Ce n’est pas de la science fiction, c’est, à la date du 16 mars, le nombre d’événements qui célébreront l’industrie pendant une semaine, à partir du 18 mars. Sur le site du ministère du Redressement productif, un compteur met à jour le nombre de manifestations censées rapprocher les Français des industriels pendant cette semaine. Et les chiffres clés clignotent : 3,5 millions de personnes travaillent dans l’industrie qui réalise 930 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 225 milliards de valeur ajoutée et 81% de nos exportations… Ce n’est pas rien.

Alors, une semaine, c’est quand même mieux qu’une seule journée pour la femme ou pour le cancer, fut elle mondiale. A-t-on besoin de tout ce temps pour la rendre plus belle ou plus séduisante ? Pour qu’elle ait un minimum d’attractivité et qu’elle touche le plus grand nombre, elle doit d’abord avoir une bonne image en France comme à l’étranger et faire (re)connaître simplement ses qualités et sa vitalité. Et là, ce n’est pas gagné. Il y a peu on la vouait aux gémonies, alors que 94% des Français estimaient, selon un sondage Ifop pour L’Usine Nouvelle, que la réindustrialisation était une priorité.

Le printemps ramène à la raison. Les Français commencent à comprendre que des gisements d’emplois sont cachés dans ce secteur. Le gouvernement s’y met aussi. Le président de la République ouvre le bal en recevant ce lundi le PDG d'Airbus « à l'occasion d'un accord industriel majeur dans le cadre du lancement de  la Semaine de l’industrie» . Mercredi ce sera au tour du plan stratégique pour la recherche de venir sur la table. Une semaine c’est bien, mais comme la femme, comme le cancer, c’est tous les jours qu’il faudrait en parler. Et rendre hommage à ceux qui se battent pour continuer à produire et à phosphorer en France. Car les combats ne se gagnent pas en une semaine, encore moins en un jour.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle