L'Usine Aéro

25 milliards d’euros dans le carnet de commandes du russe UAC

, , , ,

Publié le

Le consortium russe UAC va produire 40 avions civils et 70 avions militaires cette année. Il va investir 200 millions d’euros dans la fabrication de composites, notamment pour le Sukhoï SuperJet 100.

25 milliards d’euros dans le carnet de commandes du russe UAC © Sukhoi

Mikhail Pogosyan, le patron du groupe UAC (United Aircraft Corporation), a profité du salon du Bourget pour annoncer que le carnet de commande du consortium russe a atteint 25 milliards d’euros avec quelque 740 appareils, dont un tiers pour le seul secteur civil. "Nous avons une croissance de 20 % par an et nos taux de rendement en matière d’aviation civile ont triplé au cours de la dernière année" s’est félicité le président du consortium lors d’un point presse, ce mardi 18 juin.

Le consortium russe, créé en 2006, fabrique et commercialise les Sukhoï (notamment le SU-35, l’une des vedettes du salon), les MiG et autres Tupolev. Il emploie près de 92 000 personnes.

Le groupe a doublé son chiffre d’affaires depuis 2007 à 4,5 milliards d’euros, et compte dépasser 7,5 milliards d’euros d’ici 2015. Le groupe devrait  produire 40 avions civils et 70 avions militaires cette année : "Il y a trois ans, 95 % de notre production était composée d’avions militaires" explique Mikhail Pogosyan. UAC devrait atteindre une production de 200 avions par an en 2015, et équilibrer à l’horizon 2025 ses livraisons militaires et civiles.

Le groupe, qui regroupe quelque 23 sociétés différentes, devrait fusionner d’un côté ses filiales Tupolev et Kapo dans le secteur civil, et au sein de Sukhoi, dans son pôle militaire, les sociétés Sokol et MiG devraient également se rapprocher.

Le groupe, détenu à 84, 33 % par la Fédération de Russie (qui devrait se désengager progressivement du capital) va investir 200 millions d’euros dans deux usines de production à Ulyanovsk et Kazan, à l’est de Moscou, notamment pour développer des matériaux composites pour son avion de ligne MC-21 et le Sukhoi Superjet 100, dont le groupe a livré un exemplaire à la compagnie mexicaine Interjet  (qui en a commandé 20 exemplaires) lors du salon du Bourget, et dont Ilyushin a commandé vingt appareils.

Patrick Déniel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte