22/11/07: PSA, EDF, EADS, Chine, Free...

  • La fièvre créative de PSA
  • EDF joue la carte du nucléaire
  • La sécurité intérieure dope EADS
  • Les entreprises françaises ont la cote en Chine
  • Paiement échelonné de la 3G pour Free?

Partager

La fièvre créative de PSA
Rassurer. Tel est la tonalité de l'interview accordé par Christian Streiff ce matin aux Echos. Le plan stratégique de PSA ne semble en effet guère enthousiasmer les investisseurs. Depuis la fin du mois d'août, le cours de Bourse du deuxième constructeur automobile européen a cédé 19 %. Du coup, l'éphémère patron d'Airbus lance une offensive de nouveaux modèles : « 29 en Europe, sur un total de 53 à l'échelle de la planète d'ici à 2010 », dont cinq haut de gamme qui viendront directement concurrencer les groupes allemands. PSA s'apprête par ailleurs à choisir en son site de production en Russie, qui assemblera à terme, 300 000 voitures par an. « Un projet majeur » pour le « développement » du groupe dans les dix prochaines années, confesse Christian Streiff.

EDF joue la carte du nucléaire
« EDF deviendrait opérateur nucléaire en Chine », titre La Tribune. L'électricien français serait en effet proche d'un accord pour prendre 30 % d'une coentreprise avec le chinois CGNPC afin d'exploiter deux centrales nucléaires livrées par Areva. « Cette alliance pourrait présager d'autres contrats en Chine, prévient le quotidien économique. EDF pourrait ainsi être associé à la construction de 4 réacteurs de technologie chinoise appelés à voir le jour à Yangjiang. Là encore, il s'agirait de s'associer à CGNPC dans une société commune et d'investir massivement. Le groupe mise aussi sur l'Afrique du Sud, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis pour remporter des parts de marché dans la construction et l'exploitation de centrales nucléaires ».

La sécurité intérieure dope EADS
EADS se renforce dans la sécurité intérieure. Le groupe européen a été choisi hier pour équiper la première ligne de métro de Shenyang (Chine). Ce système vise à renforcer la sécurité et la fiabilité du métro. Après son succès aux Emirats arabes unis pour la surveillance des frontières, le groupe dirigé par Louis Gallois veut s'imposer en Arabie saoudite et en Algérie. Car le marché est porteur. « Le P-DG d'EADS Defence & Communications Systems, Hervé Guillou, assure que de nouveaux marchés de sécurité se développent, à l'image de la sécurité portuaire, rapporte La Tribune. EADS, qui a récemment signé un contrat de 20 millions d'euros pour le port de Tanger, estime ce marché à plusieurs centaines de millions d'euros ».

Les entreprises françaises ont la cote en Chine
La croissance chinoise (11,5 % au troisième trimestre) fait des heureux dans les entreprises hexagonales. A trois jours de l'arrivée à Pékin de Nicolas Sarkozy et de la délégation de chefs d'entreprises, la chambre de commerce française publie un « livre blanc des investissements français en Chine ». Parmi les grands gagnants, on trouve : Airbus, Lafarge, Rhodia, Alstom ou encore CMA-CGM. « Peu connu du grand public, le géant du transport de conteneurs réalise un tiers de son chiffre d'affaires avec la Chine. Sur l'immense marché des liaisons maritimes avec ce pays, CMA-CGM se place en deuxième position parmi les groupes non chinois », rapporte le Figaro qui cite le document.

Paiement échelonné de la 3G pour Free ?
Bercy serait-il un créancier compréhensif ? Selon La Tribune, le ministère de l'Economie envisage l'échelonnement du paiement de la licence 3G que demandait le fournisseur d'accès internet Free. « Aucun texte n'a encore été soumis à l'arbitrage du président, qui prendra seul cette décision stratégique », nuance une source proche de l'Elysée citée par le quotidien. Donc, « point de triomphalisme avant l'heure chez Free : le trublion de l'Internet joue profil bas sur cette question politiquement sensible, se contentant d'assurer qu'il est toujours intéressé par la licence ».

Philippe Roger

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS