[2021 en mots-clés] L’Arenh, le tarif électronucléaire qui donne des cauchemars à EDF

Entre la réforme d’EDF avortée à Bruxelles et la crise des prix de l’énergie, on n’aura jamais autant parlé de l’Accès régulé à l'électricité nucléaire historique, ou Arenh, qu’en 2021. Retour sur cette invention technocratique datant de 2010, qui cumule vices et vertus.

Partager
[2021 en mots-clés] L’Arenh, le tarif électronucléaire qui donne des cauchemars à EDF
L’Arenh empêche EDF de vendre toute sa production électronucléaire au meilleur prix sur les marchés.

Autant le dire tout de suite, vous n’avez pas fini d’entendre parler de l’Arenh. Les débats autour de l'Accès régulé à l'électricité nucléaire historique ne s'éteindront pas avec 2021. Mis en place en 2010 pour quinze ans afin de permettre à EDF de rester un groupe intégré lors de la libéralisation du marché de l’énergie, l'Arenh l’oblige à vendre jusqu’à 100 TWh de son électricité nucléaire au prix fixe de 42 euros le mégawattheure aux fournisseurs alternatifs, comme TotalEnergies ou Engie, qui le demandent, mais aussi à certains très gros consommateurs comme la SNCF ou RTE, le gestionnaire du réseau haute tension, pour pallier les pertes en ligne.

Un cauchemar pour EDF lorsque les prix s’envolent, l’Arenh l’empêche de vendre toute sa production électronucléaire au meilleur prix sur les marchés. D’autant que le tarif de 42 €/MWh, fixé un peu arbitrairement et de manière floue au départ, ne peut être révisé sans l’accord de Bruxelles, tout comme le volume qu'il couvre. La révision était discutée depuis deux ans dans le cadre d’une refonte d’EDF, mais les négociations ont achoppé cet été.

Ce dispositif a néanmoins permis aux fournisseurs alternatifs d’aligner leur prix sur le TRV (tarif régulé de vente) d’EDF (ex-tarif bleu), calculé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) en fonction des coûts de production d’EDF et des prix du marché, et donc de maîtriser le risque d'envolée des prix. Jusqu’à une certaine limite. Car lorsque les cours s’envolent, comme actuellement, la demande d’Arenh par les fournisseurs est telle que tout le monde ne peut pas être servi. Et la CRE effectue donc un écrêtement, au grand désespoir des grands groupes, non prioritaires. Les premiers bénéficiaires de l’Arenh sont les particuliers et les petites entreprises.

Certes, la loi de finances de 2020 prévoyait la possibilité de porter de 100 à 150 TWh le volume d’Arenh. A Bercy on est tenté. Mais il faudrait l’accord de Bruxelles, qui voit toujours d’un mauvais oeil les mécanismes faussant la concurrence. Le dossier n’est de toute façon pas près d’être refermé, car de lui dépendra aussi, en partie, la capacité d’EDF à financer de nouveaux projets nucléaires, un autre cauchemar d’EDF.

0 Commentaire

[2021 en mots-clés] L’Arenh, le tarif électronucléaire qui donne des cauchemars à EDF

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS