2019, année de l'IA augmentée

Michael Wu, chief AI strategist chez Pros, présente et analyse les grandes tendances autour de l’IA et des technologies qui lui sont liées.

Partager
2019, année de l'IA augmentée
Les grandes tendances 2019 autour de l'intelligence artificielle.

1 - La démocratisation de l’IA passe par l’IoT

Aujourd’hui, à l’exception des véhicules autonomes les neuf dixièmes des IA telles que les chabots, les assistants virtuels et autres sont toutes numériques. Cette année devrait donc être celle de la transition, permettant à l’IA d’être plus tangible grâce à la démocratisation de l’IoT. Les algorithmes développés pour faire fonctionner les voitures autonomes seront eux aussi utilisés pour les objets connectés. Les intelligences artificielles développées pourront, grâce à des capteurs implantés dans ces périphériques connectés, réagir à l’environnement proche.

2 - Des objets connectés plus efficaces

Depuis quelques années, les objets connectés font désormais partie de notre quotidien. Pourtant, l’IoT n’est pas encore une technologie intuitive. Nous avons encore besoin de programmer la plupart des interactions grâce à des chaînes d’instruction simples comme le service IFTTT, "if this, then that" (si ceci, alors cela). Les objets connectés doivent, par le biais des algorithmes d’intelligence artificielle, apprendre implicitement des comportements environnants, plutôt que d’être programmés. L’IA aidera à profiter de l’automatisation de ces objets grâce aux algorithmes nourris aux données provenant de multiples dispositifs. L’objectif étant de personnaliser ces périphériques en fonction du mode de vie de chacun des utilisateurs. Ils seront ainsi plus intelligents et auront un réel impact sur notre vie quotidienne.

3 - Des machines comprenant les liens de causalité

Aujourd’hui, quand les algorithmes, tels que les chabots ou les assistants virtuels, répondent à nos demandes, cela s’explique par le fait qu’ils sont programmés par des scénarios définis à l’avance. La machine ne fait qu’exécuter ce qu’on lui demande sans comprendre le lien de causalité. À l’inverse des humains qui, grâce à leur bon sens, apprennent les causes et les effets au fil du temps. Cette année, les algorithmes comprendront cela. Les machines pourront désormais établir un lien entre la demande et l’action qui en résulte grâce des sources de plus en plus diversifiées issues du nombre croissant des données collectées et de leur meilleure exploitation.

4 - La démystification de l’IA

Si l’IA s’est peu à peu imposée dans le quotidien, elle inquiète toujours. Elle suscite notamment des craintes plus ou moins vives en raison de son impact sur la société et l’emploi. Cela relève plus de la croyance, que de l’observation et d’une analyse rationnelle. Dans les faits, ce sont plutôt les entreprises qui n’adopteront pas cette technologie qui subiront d’importantes conséquences économiques. Concurrencées par les organisations utilisant l’IA, elles ne pourront plus être aussi compétitives et seront, in fine, en danger. Pour elles, 2019 sera donc une année charnière. D’où l’importance d’informer et d’éduquer leurs collaborateurs sur les avantages de cette innovation. Nous sommes à l’aube d’une nouvelle révolution technologique rebattant les cartes entre tous les acteurs économiques.

5 - La transformation digitale améliorée

Bien que la numérisation ne soit que la première étape d’un processus de transformation digitale, elle demeure néanmoins cruciale. En effet, elle permet aux entreprises de collecter des données qui alimenteront d’autres technologies et amélioreront leur rendement. Ainsi, pour être profitable, la digitalisation n’a de sens qu’à condition d’être couplée avec d’autres outils. L’intelligence artificielle peut aider les entreprises à atteindre ces objectifs.

6 - Des infrastructures renforcées

Les comportements d’achat, tant en B to C qu’en B to B, changent à grande vitesse. Désormais, les acheteurs B to B exigent une expérience d’achat instantanée, fluide et personnalisée comme lors de leurs achats sur Amazon par exemple. Mais les entreprises B to B n’ont pas, de par leur infrastructure, l’efficacité et l’envergure nécessaires pour répondre aux nouveaux besoins de leurs clients. Elles devront réagir en mettant en place des systèmes plus agiles, car ne survivront que celles qui répondront à ces attentes.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 29/08/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - DEMBENI

Réalisation des travaux de densification (réhabilitation et extension ) et création d'un réfectoire du groupe scolaire en T22.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS