Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

2018, nouvelle année record pour la production bio en France

, , ,

Publié le , mis à jour le 04/06/2019 À 15H15

Made in France En 2018, le cap des deux millions d'hectares cultivés en mode biologique a été franchi en France.

2018, nouvelle année record pour la production bio en France
Le cap des deux millions d'hectares cultivés en mode biologique a été franchi en 2018 en France, représentant 7,5% de la surface agricole utile, contre 6,5% en 2017, selon les chiffres publiés mardi par l'agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Gaillard
© Eric Gaillard

Avec plus de deux millions d'hectares cultivés en mode biologique, représentant 7,5% de la surface agricole utile contre 6,5% en 2017, l'année 2018 a marqué un nouveau record pour le bio, selon les chiffres publiés mardi 4 juin par l'agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique.

De 54 000 fin 2017 à 61 768 fin 2018, le nombre total d'opérateurs engagés en bio (fermes, entreprises de préparation ou de distribution) certifiés par l'agriculture biologique a progressé de 14,3%, peut-on lire dans le bilan annuel de l'agence Bio.

Démocratisation du bio

"Le marché est toujours très dynamique. Il y a une forme de démocratisation. On a presque la totalité de nos citoyens qui ont accès à une offre de produits bio", a déclaré Florent Guhl, directeur de l'Agence Bio, lors d'un point de presse.

Le secteur bio a employé directement 155.347 équivalents temps plein, soit 18.714 de plus qu'en 2017. Depuis 2012, le nombre d'emplois a quasiment doublé avec une croissance annuelle moyenne de 10,3%.

Concernant le marché du bio, il a progressé l'année dernière de 15% pour atteindre 9,7 milliards d'euros, soit près de 5% des achats alimentaires des ménages français, précise l'agence.

Philippe Henry, agriculteur et président de l'Agence Bio, a estimé que l'on avait "franchi un cap en grandes cultures".

"Avant, ce n'était pas de bon ton de se convertir. C'est devenu quelque chose de normal", a-t-il dit.

Annoncé en juin 2018, le plan "ambition bio 2022" du gouvernement s'est fixé comme objectif d'atteindre 15 % de surface agricole utile en agriculture biologique et 20% de produits bio dans la restauration collective publique d'ici la fin du quinquennat d'Emmanuel Macron.

avec Reuters (Marine Pennetier, avec Gus Trompiz, édité par Yves Clarisse)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle