Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

2017, année charnière pour la voiture électrique selon BHP

Publié le

Infos Reuters SINGAPOUR (Reuters) - 2017 semble être un point de bascule pour le marché des voitures électriques, a estimé mardi Arnoud Balhuizen, le directeur commercial du groupe minier BHP, en notant que l'impact pour les producteurs de matière premières se ferait d'abord ressentir dans les métaux, le cuivre principalement.

2017, année charnière pour la voiture électrique selon BHP
2017 semble être un point de bascule pour le marché des voitures électriques, a estimé mardi Arnoud Balhuizen (photo), le directeur commercial du groupe minier BHP, en notant que l'impact pour les producteurs de matière premières se ferait d'abord ressentir dans les métaux, le cuivre principalement. /Photo prise le 26 septembre 2017/REUTERS/Edgar Su
© EDGAR SU

"En septembre 2016 nous avions publié un blog où l'on posait la question de savoir si 2017 serait l'année de la révolution des véhicules électriques", a-t-il dit à Reuters. "Oui, 2017 est bien ce tournant dont nous parlions. Et le cuivre est le métal du futur."

Les voitures électriques sont aujourd'hui au nombre d'environ un million, sur un parc mondial de 1,1 milliard de véhicules, mais BHP voit ce chiffre atteindre les 140 millions à l'horizon de 2035.

Le changement devrait d'abord impacter le cuivre, dont l'offre peinera à répondre à la demande, a expliqué Arnoud Balhuizen.

Aucune découverte majeure de gisement n'a été réalisée sur les 20 dernières années et le marché sous-estime manifestement l'augmentation de la demande, sachant qu'il faut quatre fois plus de cuivre dans une voiture électrique que dans un moteur à combustion, a-t-il dit.

BHP, le premier groupe minier mondial, est bien placé pour profiter de ce mouvement avec ses mines d'Escondida et de Spence au Chili, ainsi que le site d'Olympic Dam en Australie, a-t-il ajouté.

L'impact sur la demande de pétrole ne devrait en revanche pas se faire sentir avant 10 ou 15 ans, selon le responsable de BHP.

(Clara Ferreira Marques et Gavin Maguire, Véronique Tison pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus