2013, année nucléaire pour EDF

Augmenter la production nucléaire en France, construire de nouveaux réacteurs au Royaume-Uni et en Chine... EDF va avoir les yeux rivés sur l’atome en 2013.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

2013, année nucléaire pour EDF

En 2013, EDF aura fort à faire en matière de nucléaire. C’est du moins le sentiment qui ressort de la présentation des résultats du groupe par son PDG, Henri Proglio, ce jeudi 14 février. L’électricien historique annonce une production nucléaire en baisse de 16 térawattheures (TWh). Elle est passée de 421 TWh en 2011 à 405 TWh en 2012. Ce recul est lié à des arrêts programmés plus longs que prévu, en particulier sur les réacteurs de 1450 MW. Paradoxalement, les arrêts fortuits sont à un niveau historiquement faible. Une conséquence positive, selon la direction d’EDF, du programme de remplacement des gros équipements. La diminution de la production nucléaire a été compensée en 2012 par un retour à la normale de la production hydraulique, après une année 2011 très faible. La production hydraulique a crû de 28,7% à 7,7 TWh.

En 2013, EDF souhaite faire croître sa production nucléaire à un niveau compris entre 410 et 415 TWh. Un objectif ambitieux alors qu’en 2013, EDF sera soumis à 7 arrêts de longue durée pour des visites décennales, contre 6 en 2012. "La baisse de production est venue du glissement des arrêts programmés. C’est un problème d’organisation. Il nous faut une meilleure maîtrise des chantiers", déclare Henri Proglio.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Objectifs Royaume-Uni et Chine

EDF vise bien au-delà de son marché domestique. Le Royaume-Uni est "un enjeu industriel et financier majeur", selon le PDG. EDF, qui y est déjà un grand producteur d’électricité, veut construire deux réacteurs de type EPR au Royaume-Uni. Le groupe discute avec le gouvernement britannique des conditions de rachat de l’électricité. "Nous n’irons pas sans garantie formelle de rentabilité de nos investissements", explique Henri Proglio. Les négociations devraient aboutir à la fin du premier trimestre. A partir de là, EDF se mettra en quête de partenaires industriels et financiers.

Autre frontière, celle de la Chine. EDF y participe à la construction de deux EPR à Taischan. Ils entreront en service en 2014 et 2015. Le groupe espère construire sur le même site deux autres unités. Mais l’enquête lancée par l’Inspection générale des finances (IGF) sur les relations du nucléaire français avec la Chine, a tendu les relations avec le pays. Henri Proglio regrette l’émergence de ces polémiques "inutiles" et précise : "Je ne pense pas avoir trahi les intérêts de la nation française."

6000 recrutements en 2013

Ces objectifs sont la clé du maintien des bons résultats qu’enregistre l’entreprise depuis quelques années. En 2012, le groupe affiche un chiffre d’affaires de 72,8 milliards d’euros (+11,4 %). Le résultat net est, quant à lui, de 4,2 milliards d’euros, soit une progression de 16,9 %. EDF lance par ailleurs un plan d’économies d’un milliard d’euros afin de participer au désendettement du groupe. Baptisé Spark, ce plan n’affectera pas les recrutements, estimés à 6 000 pour l’année à venir dont 2 000 créations de poste.

Ludovic Dupin

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS