2011, une année en hausse pour le marché du jouet

Selon la Fédération française des industries du jouet-puériculture le 19 janvier, le chiffre d’affaires du secteur a atteint 3,2 milliards d’euros en 2011.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

2011, une année en hausse pour le marché du jouet

Les jeux et les jouent restent un refuge insensible à la crise. C’est ce que constate la Fédération du jouet, s’appuyant sur les données du NPD Group, référence du secteur. Elle souligne que les résultats sont bons sur les neuf premiers mois de l’année et ont été consolidés par des ventes de fin d’année en progression, Noël oblige. Sur le seul mois de décembre, les ventes de jouets ont augmenté de 14,5% lors de la dernière semaine. Au total, les deux dernières semaines de décembre ont généré à elles seules 15,4% du chiffre d'affaires total de 2011, soit 345 millions d'euros, selon NPD Group.

Les jouets qui ont rencontré le plus de succès restent les jeux d’action et les poupées mannequin, les jouets radiocommandés aussi. Les ventes par Internet représentent cette année 11% du total des ventes, contre 7% en 2010.

Comme en France, le marché européen du jouet se porte bien et continue de montrer une assez bonne résistance aux conditions économiques dégradées. Il affiche une croissance estimée à 2% en 2011. Malgré tout, dans des pays touchés par la crise de manière plus vigoureuse qu’en France, le marché marque le pas. C’est le cas notamment en Italie où le marché recule de 3%.

Frédérique Tutt, analyste de NPD souligne une particularité du marché. "La part des ventes de jouets en promotion ne cesse d'augmenter dans le temps sur le marché européen", assure-t-elle.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS