L'Usine Auto

2010, l'année chinoise et électrique

, , , ,

Publié le

2010, l'année chinoise et électrique © Studio Pons

2010 sera l'année de …

La Chine d’abord. Selon les dernières prévisions d’un institut local, le marché automobile chinois devrait atteindre pas moins de 17,05 millions d’unités en 2010. Contre 10 millions l’an passé sur le marché américain. Et les constructeurs ne s’y trompent pas. Volkswagen et PSA Peugeot Citroën ont revu leur organisation respective et ont tous deux nommé des responsables exclusifs pour la zone Asie et plus particulièrement en Chine. Pour le constructeur français il ne fait de toute manière aucun doute : la croissance sera bien plus prévisible en Chine qu’en Europe. De même, le constructeur indien Tata Motors, qui a vu ses résultats s’améliorer en 2009, a décidé de proposer des Land Rover et des Jaguar sur le marché chinois. Mais la Chine pourrait ne pas être le seul pays des BRIC à bénéficier d’une bonne année 2010.

La Russie semble aussi bien partie puisque le pays a enregistré une hausse de sa production de 52% depuis le début de l’année. 2010 restera dans les esprits comme l’année de la crise en Grèce et la chute de l’euro. Mais pour certains constructeurs européens alliés à des constructeurs chinois ou asiatiques, cette crise semble bénéfique. A l’instar de Peugeot et Volkswagen qui profitent de la chute de l’euro pour booster leurs ventes. Du côté des constructeurs, l’année 2010 pourrait être celle de Mercedes, qui a revu à la hausse ses prévisions et celle de Michelin jugée comme l’entreprise la plus réputée du CAC 40. Elle pourra peut-être être celle de Renault qui serait sur le point d’asseoir sa position en Corée du Sud en acquérant Ssangyong. En attendant le constructeur français fait bonne figure en France en annonçant le retour d’une partie de sa production dans l’Hexagone.

Certains espèrent que 2010 sera aussi leur année. Ce sont les salariés du syndicat UAW aux Etats-Unis qui ont interpellé cette semaine les constructeurs en leur réclamant de pouvoir bénéficier eux aussi des débuts de la reprise du marché. En effet le marché mondial a progressé de 13,3% en avril, une donnée forte pur le reste de l’année. L’année 2010 pourrait ne pas être celle de Mercury en tout cas. Son propriétaire Ford pourrait la céder.

TROP D'ELECTRIQUE TUE L'ELECTRIQUE ?

Il semble aujourd’hui impossible de passer une semaine sans parler de voiture électrique. Toyota par exemple a annoncé le futur lancement de son monospace hybride Prius, l’Alpha. Et Renault revient dans l’actu avec une version sans permis de sa Twizy. Pininfarina a aussi dévoilé son nouveau projet. Le constructeur Toyota n'en finit pas avec ces nouvelles technologies. Il avait déjà annoncé un nouveau partenariat avec le groupe Tesla la semaine dernière. Une annonce peut-être un peu trop rapide puisque ce dernier a expliqué que rien n’était encore fait en la matière. General Motors a rompu ses liens avec Reva Electric après que ce dernier ait annoncé avoir été racheté par l’indien Mahindra.

A l’inverse, BYD et Daimler ont annoncé leur collaboration dans le domaine des véhicules électriques . Un point positif pour Daimler qui va peut-être profiter de la croissance exceptionnelle du chinois, premier dans le classement Bloomberg Businessweek. Le constructeur devra d’ailleurs respecté les règles émises par le gouvernement chinois pour développer ses véhicules électriques sur le marché local. Autant d’accords et d’idées en matière de véhicules propres. Mais au fond tout cela sera-t-il efficace ? Selon la Royal Academy, il ne faut pas s’attendre à des miracles. La concurrence entre hybride et électrique risque donc de durer encore quelque temps, jusqu’à ce qu’on trouve la recette magique pour le véhicule propre.

Les brèves de la semaine

Christian Estrosi, ministre de l’Industrie s’est intéressé à l’automobile cette semaine en réaffirmant que la prime à la casse allait bel et bien baisser à 500 euros au 1er juillet prochain, mais aussi en autorisant les constructeurs nationaux à rembourser leurs prêts en avance. Honda a fait l’objet d’une actualité inédite cette semaine. Le constructeur est victime d’unegrève en Chine et va jusqu’à mettre la pression sur certaines personnes pour reprendre sa production. Les rappels ont  encore été d’actualité cette semaine : chez Citroën en Chine, chez Toyota pour un problème d’étiquettes sur des pneus, Ford qui enregistre le plus grand rappel effectué en Chine ou encore Volkswagen qui rappelle aussi des Lamborghini dans le pays du bout du monde.


RECEVEZ GRATUITEMENT TOUS LES MARDIS LA NEWSLETTER « LA SEMAINE DE L'AUTOMOBILE »

La saga GM au jour le jour, Renault et PSA au coude à coude,alliance entre Fiat et Chrysler, Peugeot offensif, Audi et VW en concurrence avec Toyota et Honda, de la voiture électrique à la pile à combustible, les rebondissements de l'actualité automobile se passent sur usinenouvelle.com.


Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte