2000 milliards de dollars d'importations de pétrole en 2012

Chaque jour, dans le monde, transitent 5,5 milliards de dollars de pétrole et de gaz. Une somme qui a quadruplé en quelques années seulement et qui menace de grever l'économie mondiale.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

2000 milliards de dollars d'importations de pétrole en 2012

En 2011, le cours moyen du baril de Brent, extrait en Mer du Nord, s'élevait de 111 dollars, un record absolu. 2012 est en route pour confirmer cette tendance de prix soutenus. Malgré la crise qui limite la hausse de la demande en hydrocarbures, de nombreux facteurs poussent les cours vers le haut : tensions géopolitiques en Iran, accident de la plateforme Elgin de Total en Mer du Nord…

Le surcoût des cours élevés du pétrole est très lourd. Selon les données de l'Agence Internationale de l'énergie (AIE), le monde importait chaque année pour 500 milliards de dollars en pétrole en moyenne entre 1990 et 2010. En 2012, cette valeur est multipliée par quatre pour atteindre 2 000 milliards de dollars par an, soit 5,5 milliards de dollars par jour.

Le doublement des dépenses chinoises

Première importatrice mondiale, l'Europe paye le prix fort. Ses importations d'hydrocarbures passent de 350 milliards en 2009 à presque 600 milliards de dollars en 2011. Plus que la dette grecque, note l'AIE ! Portée par sa croissance, la Chine fait plus que doubler ses dépenses en pétrole pour passer de 90 milliards d'euros en 2009 à 220 milliards en 2011. Globalement, dans les grandes zones importatrices (hors Inde), l'importation de produits pétrolier est passée de 1,5 à 2 % du PIB entre 1990 et 2010 à environ 3 % en 2012.

Ce danger pour l'économie mondiale pourrait être atténué par une ouverture des stocks stratégiques de pétrole. L'AIE s'est dit prête à autoriser les pays, comme la France et les Etats-Unis, à y recourir en cas de besoin. Cela a suffi à modérer l'ascension du cours du Brent vers de nouveaux records.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les Etats-Unis pour alléger le prix du gaz
Le développement des ressources non conventionnelles aux Etats-Unis, gaz et huile de schiste, ont un impact majeur sur les prix. Le gaz coûte aujourd’hui 2,5$/MBtu dans le pays… l’équivalent de 15 dollars par baril ! Les Etats-Unis paye leur gaz six fois moins cher que la vieille Europe où le produit fossile est indexé majoritairement sur les cours du pétrole. Mais dans les années à venir, les Etats-Unis pourraient devenir exportateurs de gaz, ce qui entrainerait une détente des prix.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS