Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

20 milliards

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

C’est le montant, en dollars, des revenus de propriété intellectuelle dans la 5G en 2025 selon le cabinet Strategy Analytics. En cumulé sur la période courant jusqu’en 2025, le montant atteindrait la bagatelle de 55 milliards de dollars. Un vrai jackpot pour Qualcomm, Ericsson et Nokia, les trois principaux détenteurs de brevets sur les technologies de cette prochaine génération de mobiles. À eux trois, ils devraient truster 90 % du pactole, ne laissant que 10 % aux autres contributeurs comme Huawei, Samsung ou ZTE. Mais le plus grand bénéficiaire reste Qualcomm. À lui seul, l’américain devrait s’arroger 55 % du gâteau. Ces revenus sont des frais payés par les constructeurs de mobiles aux détenteurs de brevets. Ils devraient représenter environ 7 % du prix de vente des smartphones 5G, en ligne avec les coûts dans la 4G. ??

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle