L'Usine Nouvelle

L'Usine Agro

20.000 salariés menacés par la réorganisation de KarstadtQuelle

Publié le


Le numéro un européen de la distribution est à son tour victime du ralentissement de la consommation outre-rhin. Le sévère plan de restructuration annoncé ce matin par la firme allemande en crise, devrait affecter plus de 20.000 salariés sur un total de 96.000 personnes employés par le groupe dans le monde.
Le plan prévoit des suppressions d'emplois, des cessions ou des exterminations d'activité. Dans la seule branche vente par correspondance (Quelle et Neckermann), la direction prévoit 2 000 suppressions d'emplois, dont un millier de licenciements secs et un millier d'autres par la voie de l'externalisation des centres d'appels et de l'administration.
Lourdement déficitaire, le groupe a annoncé que ses pertes opérationnelles se sont creusées de 289 millions depuis le début de l'année, pour atteindre un total de 388 millions d'euros au premier semestre 2004. Le chiffre d'affaires est en recul de 6%, à 6,87 milliards d'euros, par rapport à la même période de l'année précédente.
En concurrence directe avec les discounters sur l'alimentaire (Aldi, Lidl) et sur la mode (H&M, C&A..) dans un contexte de consommation ralentie depuis trois ans, Karstadt doit retrouver de l'air. Le groupe prévoit de céder « aussi vite que possible » 77 de ses 181 grands magasins, ainsi que plusieurs activités périphériques dans le prêt à porter et les vêtements de sport.
Yves Dougin

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte