2 000 suppressions de postes en vue chez BAE en raison des faibles commandes d'Eurofighter

LONDRES (Reuters) - Le groupe britannique de défense BAE Systems va annoncer mardi 10 octobre la suppression de 2.000 emplois en Grande-Bretagne. Ces suppressions de postes vont essentiellement affecter deux usines du nord de l'Angleterre impliquées dans la production de l'avion de chasse Eurofighter Typhoon.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

2 000 suppressions de postes en vue chez BAE en raison des faibles commandes d'Eurofighter
Le groupe britannique de défense BAE Systems va annoncer mardi la suppression de 2.000 emplois en Grande-Bretagne, une décision qui affectera essentiellement deux usines du nord de l'Angleterre impliquées dans la production de l'avion de chasse Eurofighter Typhoon.

BAE Sysems va annoncer mardi 10 octobre la suppression de 2 000 emplois en Grande-Bretagne. Le groupe britannique de défense, qui emploie 34.600 personnes en Grande-Bretagne, a déjà ralenti la production du Typhoon avec le tarissement de ses commandes.

Les usines de Warton et Samlesbury dans le Lancashire, où environ 5.000 employés travaillent sur le programme Typhoon, subiront de plein fouet ces suppressions de postes.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Peu de commandes pour l'Eurofighter Typhoon

Le Typhoon a remporté cette année moins de commandes que le Rafale, son concurrent construit par le français Dassault Aviation. Le Qatar a certes décidé en septembre d'acheter 24 appareils mais une importante commande espérée en Arabie saoudite ne s'est pas concrétisée.

BAE devrait aussi supprimer des emplois sur son chantier naval de Portsmouth, dans le sud de l'Angleterre, selon le Financial Times.

Le groupe a déclaré lundi qu'il examinait continuellement la situation de ses activités et que ses employés seraient les premiers informés d'une éventuelle décision.

Pour Reuters, Paul Sandle; Bertrand Boucey pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS