Economie

191 suppressions de postes redoutées chez Sony Ribeauvillé

, , , ,

Publié le

Le site alsacien de l’industriel japonais va être repris par Cordon Electronics, spécialiste de la réparation industrielle et du SAV.

191 suppressions de postes redoutées chez Sony Ribeauvillé © Jami3.org - Flickr - c.c.

Les organisations syndicales du Sony de Ribeauvillé (Haut-Rhin) annoncent redouter 191 suppressions de postes sur 530 salariés dans le cadre du projet de reprise par Cordon Electronics, une entreprise française spécialisée dans la réparation industrielle et le SAV.

La CFTC, la CFE-CGC, FO et la CGT affirment dans un tract commun que "le prix humain à payer" serait de "166 emplois indirects sacrifiés", dans les activités d’ingénierie et les fonctions supports, et "25 emplois directs non affectés".

Les syndicats, qui organisent un rassemblement à l’entrée du site ce mardi 28 mai, réclament une "prime de cession" de 1 500 euros au minimum par salarié.

Pour l’heure, la direction refuse car elle estime que "la cession à Cordon Electronics s’accompagnera du transfert à l’identique des avantages individuels et collectifs, et permettra d’assurer la pérennité du site et des activités", précisent les syndicats.

Thomas Calinon

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte