Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

160 postes de moins à Entremont

, ,

Publié le

Social

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer


Le groupe Entremont Fromager a décidé de supprimer 160 postes en France. Avec un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros en 2003, il emploie 3.440 salariés. La direction affirme être obligée de prendre des mesures afin de sauvegarder son activité et de faire face à la concurrence. En effet, celle-ci est vive pour les produits laitiers et se renforce encore à cause de la PAC. Le chiffre d'affaires est, depuis quelques temps, en baisse. Un plan social est prévu pour  second semestre 2004. Il touche une quarantaine de personnes sur des sites de Bretagne et 120 dans les implantations de l'Est. Tout devrait être mis en œuvre pour éviter les licenciements secs.
Les syndicats estiment que les moyens d'éviter les pertes d'emplois existent, car même si des difficultés sont manifestes avec le marché laitier, l'emmental enregistre encore des bénéfices. Il s'agirait de sacrifier un site rentable afin de rassurer les actionnaires, d'augmenter les profits et d'attirer plus de capitaux.
Entremont forme un groupe important, contrôlé à 75 %, depuis 1999, par la Compagnie Nationale à portefeuille (CNP), une holding côtée en bourse. Créée en 1948, cette entreprise d'origine familiale, est l'un des premiers fabricants de fromages à avoir adapté des produits traditionnels aux nouveaux modes de distribution et de consommation.
Léa Deffontaines

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle