16 janvier : Gandrange se lasse des pèlerinages politiques

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

16 janvier : Gandrange se lasse des pèlerinages politiques

Volée le 10 janvier dernier, la célèbre plaque de marbre : « Ici reposent les promesses de N. Sarkozy », commémorant la fermeture de l’aciérie et du train à billettes d’ArcelorMittal Gandrange sera remplacée dès la semaine prochaine.

Mais avec ou sans stèle, le village mosellan s’est imposé en lieu de pèlerinage politique. François Hollande, attendu sur le site le 17 janvier prochain, ne manquera pas de rappeler les promesses du président de la République qui, dans l’euphorie de son « voyage de noces », s’était fait fort d’empêche les 570 suppressions de poste annoncées par Lakshmi Mittal le 16 janvier 2008.

Christine Boutin s’est rendue à Gandrange en décembre dernier, Jean-Luc Mélenchon y annonce une visite en janvier. Ces recueillements médiatiques ne réjouissent outre-mesure ni la municipalité de cette commune socialiste de 2 800 habitants, ni les 380 salariés restants du site (ils étaient environ 1000 début 2008). « Nous n’avons besoin ni de stèle, ni de tombe, mais de nouvelles perspectives et d’un nouvel élan », affirme Xavier Phan Dinh, délégué CGT d’ArcelorMittal Gandrange et conseiller municipal du village.

Spécialisé dans les produits longs, le site n’est pas affecté par la mise en sommeil des hauts-fourneaux voisins de Florange. Depuis la fermeture de son aciérie, l’usine s’approvisionne auprès d’une unité allemande d’ArcelorMittal. La CGT de Gandrange a élaboré avec un bureau d’étude messin un projet de construction d’une nouvelle aciérie électrique qui permettrait de recycler les ferrailles européennes aujourd’hui traitées par des sidérurgistes turcs. Pour l’heure, la commune attend la restitution de quelque 100 hectares laissés vacants par la fermeture partielle du site et demande la déconstruction dans les meilleurs délais de l’ancienne aciérie.


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS