L'Usine Energie

Découvrez les 14 projets de petite hydroélectricité lauréats de l'appel d'offres du gouvernement

Simon Chodorge , , , ,

Publié le

Quatorze projets ont été sélectionnés par le gouvernement français après son appel d'offres sur la petite hydroélectricité. A terme, le ministère de la Transition écologique et solidaire veut attribuer 105 MW de puissance hydroélectrique dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE).

Découvrez les 14 projets de petite hydroélectricité lauréats de l'appel d'offres du gouvernement
Quatorze projets ont été sélectionnés par le gouvernement français après son appel d'offres sur la petite hydroélectricité.
© EDF-Chirstophe-Huet

Le ministère de la Transition écologique et solidaire a révélé le jeudi 23 août les premiers lauréats de son appel d’offres sur la petite hydroélectricité. 14 projets ont été désignés pour l’installation de nouveaux sites hydroélectriques ou le développement de barrages existants.

La puissance de ces nouveaux équipements est comprise entre 1 et 4,5 MW. Au total, les 14 projets représentent une puissance de 36,9 MW. L’appel d’offres sera organisé par le ministère trois années successives et la deuxième période de candidature sera lancée en décembre 2018.

“La notation des offres comporte en particulier une composante sur la qualité environnementale des projets, ainsi que la possibilité d'écarter les projets ne présentant pas un niveau de garantie suffisant quant à leur impact environnemental”, explique le gouvernement dans un communiqué. “Ce mécanisme permet ainsi de sélectionner les projets les plus vertueux.”

La petite hydroélectricité représente 10% de la production hydraulique

A terme, l’appel d’offres vise l’attribution de 105 MW de puissance hydroélectrique. Une petite contribution par rapport aux 25 517 MW de puissance installée dans les centrales hydroélectriques en France en 2017. Le ministère défend néanmoins la compétitivité économique de ces installations avec un prix moyen de 89,6 €/MWh.

A ce jour, la France compte environ 2500 petites centrales hydroélectriques pour 2000 MW de puissance installée et 10% de la production hydraulique française. Le développement de la petite hydroélectricité s’inscrit dans le cadre de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

La liste des 14 lauréats

Dix projets ont été désignés pour des installations dans des nouveaux sites :

- Le projet “Ponturin” de Ponturin ENR pour une puissance de 3,737 MW en Auvergne-Rhône-Alpes.

- Le projet “Nant Benin” de Nant Bénin ENR pour une puissance de 2,3 MW en Auvergne-Rhône-Alpes.

- Le projet “Maurian Aval” de GEG ENeR pour une puissance de 3,003 MW en Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

- La centrale hydroélectrique de Gavet de CH Gavet pour une puissance de 3,8 MW en Auvergne-Rhône-Alpes.

- La centrale hydroélectrique du Miage de CH Miage pour une puissance de 3 MW en Auvergne-Rhône-Alpes.

- Le projet “Le Merlet” des Forces du Merlet pour une puissance de 3,284 MW en Auvergne-Rhône-Alpes.

- Le projet “Merderel” de Merderel Energie pour une puissance de 1,601 en Auvergne-Rhône-Alpes.

- Le projet “Croix et Jorasse” de Croix et Jorasse Energie pour une puissance de 1,908 MW en Auvergne-Rhône-Alpes.

- La centrale hydroélectrique de Vinzier de Cayrol International pour une puissance de 1,7 MW en Auvergne-Rhône-Alpes.

- La centrale hydroélectrique du Bastan de Barèges de Pyrénées Energie pour une puissance de 3,7 MW en Occitanie.

Quatre projets ont été désignés pour des installations équipant des barrages existants :

- Le projet “SWV5” de Shema pour une puissance de 3,45 MW en Auvergne-Rhône-Alpes.

- La centrale hydroélectrique d'Ormes du groupement VNF-JMB Hydro pour une puissance de 1,8 MW en Bourgogne-Franche-Comté.

- La centrale hydroélectrique de Charnay du groupement VNF-JMB HYDRO pour une puissance de 2,1 MW en Bourgogne-Franche-Comté.

- La centrale hydroélectrique de Marolles du groupement VNF-JMB HYDRO pour une puissance de 1,5 MW en Ile-de-France.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte