Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

13,5 milliards

Publié le

C’est, en euros, la contribution totale de Nissan aux résultats nets de Renault depuis quinze ans. Le français avait acquis le japonais en 1999 alors qu’il était en crise. D’une opportunité économique (Renault n’était pas dans un premier temps intéressé par Nissan), ce rachat s’est transformé en véritable poule aux oeufs d’or. Renault détient 43,4 % de Nissan et a touché depuis 4 milliards d’euros de dividendes, selon Deutsche Bank. À part en 1999 et en 2009, Nissan en a versé chaque année, et l’exercice 2013-2014 n’échappe pas à la règle. En 2013, le japonais a participé aux résultats de Renault à hauteur de 1,5 milliard d’euros. Cette année, Nissan versera un dividende 10 % plus élevé que celui de l’an dernier, revenant au niveau d’avant la crise de 2008-2009. Sans cette manne, Renault aurait traversé la crise avec plus de difficulté. Certes, il a taillé dans ses budgets R & D ou véhicules, mais a maintenu des résultats financiers honorables, quand PSA, sans allié, plongeait dans les abysses.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle