Quotidien des Usines

120 millions d’euros investis dans l’usine de Toray à Lacq

, , ,

Publié le

Le géant japonais inaugure, vendredi 26 septembre, son usine sur le bassin de Lacq (Pyrénées-Atlantiques), destinée à fabriquer la matière première nécessaire à la fibre de carbone pour le groupe. Une usine, qui devrait permettre à cet ancien site gazier d’assurer sa reconversion et de devenir une "Carbon Valley"

120 millions d’euros investis dans l’usine de Toray à Lacq
Usine Toray
© D.R. - Toray

L’investissement est conséquent : 120 millions d’euros. Mais, c’est la seule usine du puissant groupe Toray - 15,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires et 39 000 salariés - de ce type en Europe. Installé sur une parcelle de 16 hectares, le groupe japonais disposera de 160 000 mètres carrés pour fabriquer la matière première de la fibre de carbone, actuellement importée du Japon. Il faut dire que le marché est porteur avec une croissance de 15 % par an. Cette usine vise à répondre à la demande croissante pour la fibre de carbone et à se rapprocher d'Airbus, qui souhaite sécuriser son approvisionnement. Le constructeur est fortement consommateur de ces matériaux composites qui allègent ses appareils.

Toray veut faire de Lacq sa base européenne

À l'avenir, Toray ambitionne de faire de Lacq sa base européenne pour fournir des secteurs tels que l'aéronautique, l'automobile et l'éolien. Les collectivités locales ont bien compris l’enjeu pour l’avenir du bassin de Lacq et en termes d’emplois. Le conseil régional d'Aquitaine, le conseil général des Pyrénées-Atlantiques et la communauté de communes de Lacq n’ont pas hésité à apporter leur soutien à ce projet avec une enveloppe, conséquente, de 4 millions d'euros chacun.

Cette implantation ne doit rien au hasard. Au fil des décennies, autour de cet immense gisement gaz découvert en 1951, qui a requis des compétences nouvelles pour être exploité, un environnement propice à l’innovation s’est créé. Grâce à Total, Arkema, les collectivités locales et une forte acceptabilité de l’industrie par la population. Résultat, ici, l’écosystème est riche dans la chimie lourde, fine, verte, de l’énergie..., malgré l’arrêt de l’exploitation commerciale du gaz en octobre dernier. Dans les années 80, au "pic" de la production, le bassin comptait 8 000 emplois industriels. Aujourd’hui, le premier chimiste français, Arkema, y est fortement implanté avec 700 salariés, dont 150 chercheurs au sein du GRL (Groupement de recherche de Lacq). Le GRL, qui travaille sur les polymères, la chimie du soufre… depuis plus de 50 ans, dépose pas moins de 30 brevets par an.

Le Béarn en passe de devenir une "Carbon Valley"

Une cinquantaine d'emplois directs ont déjà été créés à Lacq. Le principal client de l’usine est le site de Toray à Abidos, qui produit de la fibre de carbone et emploie plus de 400 salariés. Mais, déjà des perspectives de développement se dessinent. D’ici trois à cinq ans, une deuxième usine de pré-imprégnation de fibres devrait être créée et amener une centaine d’emplois. Ainsi, Toray maîtrisera la totalité de la chaîne de la fibre de carbone, de l’amont à l’aval. Le géant nippon nourrit l’ambition de transformer le bassin de Lacq en "Carbon Valley". Alain Rousset, le président de la Région Aquitaine voit déjà plus loin et espère "convaincre Toray de développer une "Green Carbon Valley", c'est-à-dire de fabriquer la fibre de carbone, non plus à partir de polyacrylonitrile, mais avec de la cellulose des pins, des plantes."

Le PDG du groupe Toray sera présent

Pour l’inauguration de cette usine, une importante délégation venue du Japon sera présente, avec parmi eux le PDG du groupe japonais Akkihiro Nikkaku et l’ambassadeur du Japon en France. Sans oublier Bernard Martin, le PDG de Toray Carbon Fibers France.

Nicolas César

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte